Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Pour une nouvelle économie des plastiques

Henri Saporta
Pour une nouvelle économie des plastiques

Les plastiques doivent entrer dans la boucle vertueuse du recyclage.

Un séminaire organisé à Bercy a permis de faire le point sur le recyclage des plastiques avant la publication de la Stratégie européenne et de la Feuille de route nationale sur le sujet. Les emballages sont en première ligne. -

« Nous pouvons créer une nouvelle économie, un monde où chaque produit en plastique a une valeur. » C’est Ellen MacArthur qui a, dans une intervention filmée, ouvert les débats du séminaire « Pour une nouvelle économie des plastiques », organisé ce 13 décembre par les ministères de l’Économie et de la Transition écologique, en partenariat avec la Fondation de la navigatrice britannique, un des neuf ambassadeurs de l’économie circulaire désignés par le gouvernement. L’organisation a profité de l’occasion pour présenter une version synthétique – et en langue française - de son rapport « Pour une nouvelle économie des plastiques » disponible en ligne.

Objectif 100 %

Mais ce séminaire s’inscrivait surtout dans le cadre de l’élaboration de la feuille de route gouvernementale de l’économie circulaire, attendue pour le 1er mars et qui vise le recyclage de 100 % des plastiques en 2025. Entre les interventions d’introduction et de conclusion des deux secrétaires d’État à l’Économie et à la Transition écologique, Delphine Gény-Stephann et Brune Poirson, industriels, associatifs et représentants des pouvoirs publics ont présenté initiatives et pistes de réflexion. « Les grands modèles de consommation atteignent aujourd’hui une asymptote. Depuis trois ans, chez Danone, nous ne considérons plus l’alimentation comme une chaîne de valeur mais comme un cycle. Pour le plastique, le chantier est énorme. C’est une matière dont l’industrie agro-alimentaire aurait du mal à se passer… Nous nous sommes ainsi fixés l’objectif d’avoir un tiers de nos emballages en PET recyclé d’ici à 2025, contre 20 % aujourd’hui. Nous nous sommes par ailleurs alliés à Nestlé pour mettre une bouteille 100 % bio-PET sur le marché en 2020 », a indiqué Emmanuel Faber, Pdg du géant français, également ambassadeur de l’économie[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Un contrat de filière pour les déchets

Un contrat de filière pour les déchets

Le financement est estimé à 4,5 milliards d'euros jusqu'en 2025 pour atteindre les objectifs. -   Pour diviser par deux les volumes mis en décharge et recycler 100% des plastiques en 2025, il faut mobiliser[…]

Ineos choisit Anvers

Ineos choisit Anvers

7,5 millions d’euros pour développer le biorecyclage du PET

7,5 millions d’euros pour développer le biorecyclage du PET

Les constructeurs de machines italiens progressent

Les constructeurs de machines italiens progressent

Plus d'articles