Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

Pour une concurrence loyale

Pour une concurrence loyale

Philippe-Loïc Jacob préside le conseil d'administration d'Eco-Emballages.

Président du conseil d’administration d’Eco-Emballages, Philippe-Loïc Jacob ne veut pas d’une REP au rabais et évoque la candidature d'Adelphe à l'agrément. -

Recrutement d’un nouveau directeur général chez Eco-Emballages, relance du geste de tri et du recyclage, élaboration d’un nouveau cahier des charges pour l'agrément 2017-2022 et concurrence : le dispositif de responsabilité élargie des producteurs (REP) appliqué aux emballages ménagers est en effervescence. L’occasion de faire le point avec Philippe-Loïc Jacob, président du conseil d’administration d’Eco-Emballages et directeur général par intérim de la société agréée pour la valorisation des emballages ménagers en attendant le recrutement du successeur d’Eric Brac de la Perrière. “Eco-Emballages n’a aucun problème avec la concurrence. Je serai ravi que nous puissions régulièrement nous confronter à une dynamique de validation et d’invalidation de nos choix par le marché. La concurrence est naturelle et stimulante” : en tant qu’ancien de Danone rompu aux règles de la grande consommation, Philippe-Loïc Jacob ne saurait être plus clair. Le président du conseil d’administration de l’acteur historique de la valorisation des emballages ménagers se veut toutefois très précis : “Oui à la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Un musée éphémère des plastiques à Madrid

Profession

Un musée éphémère des plastiques à Madrid

Pendant dix jours, EsPlásticos veut mettre en avant les différentes propriétés du matériau dans une structure en plastique, vouée à être recyclée. - « L’industrie des[…]

07/05/2021 | PlastiquesRendez-vous
« Nous visons 20 millions d’euros dès 2022 », annonce Patrick Bariol, directeur général de Léko

Profession

« Nous visons 20 millions d’euros dès 2022 », annonce Patrick Bariol, directeur général de Léko

Recyclage : Skytech mise sur la triboélectricité

Economie circulaire

Recyclage : Skytech mise sur la triboélectricité

 Loi Climat : « tournant » ou  « formidable gâchis » ?

Profession

Loi Climat : « tournant » ou « formidable gâchis » ?

Plus d'articles