Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Pour une concurrence dans la REP

Henri Saporta
Pour une concurrence dans la REP

Pascal Gislais préside Valorie.

Microeconomix et Gaël Bouquet ont réalisé une analyse économique pour le compte de Valorie. -

Comment améliorer l’efficacité de la responsabilité élargie des producteurs (REP) dans le secteur des emballages ? Analyse économique et juridique des bienfaits d’une concurrence entre éco-organismes” : tel est le titre du rapport daté de mai 2015 réalisé par le cabinet Microeconomix et Gaël Bouquet pour le compte de Valorie. En dévoilant le lancement de la Mission NEO 2017 au mois de juin 2015, Valorie, présidé par Pascal Gislais, a fait connaître son intention de poser sa candidature à l’agrément pour la période 2017-2022, en concurrence avec Eco-Emballages, seule société agréée pour la valorisation des emballages ménagers à ce jour. Après les échecs d’Adelphe, repris par Eco-Emballages en 2005, et Cyclamed, retiré du segment des emballages pharmaceutiques suite à un scandale retentissant et un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) en 2005, Eco-Emballages, agréé en 1992 au titre du décret n°92-377 du 1er avril 1992 dit Lalonde, évolue dans un monopole de fait. Le rapport analyse précisément les raisons de l’échec d’Adelphe[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Malaise plastique en Malaisie

Profession

Malaise plastique en Malaisie

L’Union européenne doit recycler ses déchets sur son territoire. - À la fin du mois de mai, les images spectaculaires de conteneurs de déchets en plastique et de bouteilles en polyéthylène[…]

Les sacs de la honte

Les sacs de la honte

Des emballages recyclés à 70%

Profession

Des emballages recyclés à 70%

Beckhoff automation progresse de 13%

Résultats

Beckhoff automation progresse de 13%

Plus d'articles