Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

« Pour la France, pour l’Europe »

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
« Pour la France, pour l’Europe »

Olivier Klotz dans les locaux d'Elipso, à Paris, le 24 mai dernier.

© Tiziano Polito

Olivier Klotz, candidat à la présidence du Medef, répond aux questions d’Emballages Magazine. -

 

Olivier Klotz,  56 ans, directeur général de Heuft France, spécialiste des machines de contrôle sur lignes de conditionnement, est candidat à la présidence du Medef. L’élection, qui désignera le successeur à la tête de l'organisation patronale de Pierre Gattaz  dont le mandat arrive à échéance, aura lieu le 3 juillet. Des neuf sur la ligne de départ, quatre candidats sont encore en lice. Réunis le lundi 12 juin pour un vote consultatif, les 45 membres du conseil exécutif de la première organisation patronale française ont donné 22 voix à Geoffroy Roux de Béziers, 16 à Alexandre Saubot, 5 à Patrick Martin et une à Olivier Klotz.  

Pourquoi vous présentez-vous à cette élection

Pour l’amour de la France et mon engagement dans le patronat. Cette candidature est l’aboutissement d’un cheminement naturel. Au cours de mon activité professionnelle, j’ai beaucoup voyagé; je me suis rendu compte que notre pays dispose encore d’une aura, d’un certain prestige qui va bien au-delà de son rang actuel. Je veux redorer le blason de notre pays et nous tourner vers l’avenir. 

Regardez nos voisins allemands, leur balance commerciale est largement excédentaire alors que la nôtre est chroniquement déficitaire, ce n’est pas normal. La France pourrait être beaucoup plus performante au plan économique. 

Quel est votre plan d’action

Je veux tout d’abord remettre l’entrepreneur au centre du jeu. Dans notre pays on parle trop souvent d’entreprises et pas assez d’entrepreneurs, dont les plus jeunes, qui ont tendance à se désintéresser de notre organisation. J’aimerais que le Medef leur donne la priorité. Qu’on les appelle entrepreneurs, chefs d’entreprises ou même patrons,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Social

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Sous étroite surveillance de l’État, l'usine, menacée de liquidation tout en faisant face à un procès, risque une amende pouvant aller de 50 000 à 500 000 euros. - Après un premier[…]

15/01/2021 | PapierJustice
Bobst rachète le distributeur français Jetpack

Acquisitions

Bobst rachète le distributeur français Jetpack

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Social

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Profession

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Plus d'articles