Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Décryptage

Pollutions plastiques : un zéro pointé des parlementaires

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Pollutions plastiques : un zéro pointé des parlementaires

Le rapport de l'Opecst tente de vérifier si les images chocs de déchets plastique ne sont pas réductrices.

© © Dell

Un rapport de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques pointe une pollution importante, des politiques publiques parfois contre-productives et un manque de cadre national. -

« Pollutions plastiques : une bombe à retardement ? » : tel est le titre du rapport rendu public ce lundi 14 décembre par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst). Un document conséquent de plus de 300 pages qui dresse un tableau alarmant des pollutions dues aux plastiques disséminés dans la nature et pointe des politiques publiques trop récentes et trop timides pour être efficaces. « Il apparaît urgent de faire jouer le principe de précaution et de prendre dès maintenant des mesures adaptées pour lutter contre les fuites de plastiques dans l’environnement », notent ainsi les rapporteurs, la sénatrice PS du Lot Angèle Préville et le député MoDem du Maine-et-Loire Philippe Bolo.

Etat des lieux

L’Opecst avait été saisi par le Sénat en avril 2019 afin de « dresser un état des lieux des risques que cette pollution fait peser sur l’environnement et la santé humaine et animale ». Quelques 139 auditions de scientifiques, d’associations, d’agences sanitaires, de collectivités locales ou d’industriels et 18 visites de terrain ont été menées entre septembre 2019 et juillet 2020. « C’est un travail d’une ambition inédite et d’une ampleur considérable en termes de nombre d’auditions et de temps d’enquête », a insisté le président de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Brune Poirson entre chez Accor

Carnet

Brune Poirson entre chez Accor

La secrétaire d’État à la Transition écologique de 2017 à juillet 2020 a porté la loi Agec. - En a-t-elle fini avec la politique ? « Aujourd’hui, mon mandat parlementaire[…]

16/04/2021 |
Un nouveau Pdg chez Siegwerk

Economie circulaire

Un nouveau Pdg chez Siegwerk

Le gouvernement démuni face aux pénuries

Profession

Le gouvernement démuni face aux pénuries

Accord sur une baisse des salaires chez Fibre Excellence

Défaillance

Accord sur une baisse des salaires chez Fibre Excellence

Plus d'articles