Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

Plastique : l’économie circulaire malgré tout

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Plastique : l’économie circulaire malgré tout

© Elipso

Au terme d’une année 2020 « mouvementée », Elipso confirme les engagements de la filière en matière d’environnement. -

« Mouvementé » : le qualitatif choisi par Elipso pour définir son bilan de l’année 2020 parle de lui-même. Avec une crise sanitaire et deux confinements inédits, les emballages en plastique doivent répondre aux exigences de la transition écologique dans un contexte économique pour le moins mouvant. Et pourtant, comme l’indique l’enquête annuelle menée chaque année par l’organisation professionnelle des fabricants d'emballages en plastique rigides et souples, 66% des sondés soulignent que la bonne vieille « guerre des prix » s’invite à nouveau à la table des négociations. 57% des entreprises anticipent une baisse de leur chiffre d'affaires en 2020. « L’enquête confirme un clivage entre des gagnants et des perdants durant cette crise du Covid-19 laissant apparaître une certaine dichotomie de la filière pour les années à venir. Les secteurs fermés par le confinement où désertés pour raisons sanitaires comme la restauration hors domicile (RHD) ou la cosmétique vont au-devant d’un ralentissement sans précédent. L’Etat doit soutenir l’assurance-crédit, nos entreprises ne peuvent pas supporter seules le risque de défaillance des clients », affirme Francoise Andrès. La présidente d’Elipso se veut lucide en pointant « la fin d’un état de grâce de courte durée, le spectre d’une crise économique majeure remettant le pouvoir d’achat au cœur des préoccupations des consommateurs ».

Plastic bashing 

Alors que le « plastic bashing » pousse les marques à développer des alternatives, le plastique doit également intégrer la mise en œuvre de la directive européenne sur les plastiques à usage unique (Sup) et la loi dite Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec). Cette loi « a fixé un cadre d’action pour les décennies à venir mais il ne faut pas négliger l’impact négatif d’une chasse au plastique débouchant parfois sur un refus catégorique au bénéfice d’autres[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

La Rochette change d'actionnaire

Acquisitions

La Rochette change d'actionnaire

Mutares a signé un accord avec RdM pour la reprise de la papeterie savoyarde. - Mutares a signé un accord avec Reno de Medici (RdM) pour la reprise de RdM La Rochette implanté à Valgelon-La-Rochette (Savoie). Cette[…]

05/03/2021 | Carton plat
Une année 2020 satisfaisante pour Smurfit Kappa

Profession

Une année 2020 satisfaisante pour Smurfit Kappa

Une nouvelle responsable commerciale chez Codimag

Carnet

Une nouvelle responsable commerciale chez Codimag

Un nouveau débouché pour le PolyAl

Economie circulaire

Un nouveau débouché pour le PolyAl

Plus d'articles