Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Plantic et DuPont, partenaires dans les bioplastiques

La rédactiond'Emballages Magazine
Les deux sociétés envisagent de développer de nouveaux matériaux biodégradables.

Respectivement spécialisés dans les bioplastiques et la chimie de spécialité, l'australien Plantic et l'américain DuPont ont annoncé leur collaboration dans le domaine des plastiques d'origine renouvelable. Les deux sociétés envisagent, d'une part, de développer de nouvelles résines biodégradables et compostables et, d'autre part, de collaborer sur un plan purement commercial. Côté résines, les deux entreprises ambitionnent de proposer de nouveaux produits issus de l'amidon de maïs pour le marché de l'emballage. Elles ciblent notamment la cosmétique, les produits d'entretien et le conditionnement alimentaire avec des articles pouvant aller des barquettes thermoformées aux bouchons injectés en passant par les pots. En parallèle, DuPont mettra à disposition de son partenaire son réseau de filiales en Amérique du Nord pour distribuer les produits de Plantic sur ce continent. Plantic s'est fait connaître grâce à son bioplastique éponyme, obtenu en mélangeant de l'amidon de maïs avec d'autres composés organiques et dont la principale caractéristique est de se dissoudre immédiatement au contact de l'eau.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Igus investit dans le recyclage chimique

Economie circulaire

Igus investit dans le recyclage chimique

Le fournisseur de composants pour machines de production injecte 4,7 millions d’euros dans le procédé Cat-HTR permettant de transformer les plastiques en pétrole. -    On connaît Igus pour ses paliers[…]

Usage unique : la stratégie 2040 en marche

Profession

Usage unique : la stratégie 2040 en marche

Saica investit dans le carton ondulé en Ecosse

Investissements

Saica investit dans le carton ondulé en Ecosse

Schubert délocalise l’impression 3D chez ses clients

Investissements

Schubert délocalise l’impression 3D chez ses clients

Plus d'articles