Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Pierre-Marie Guérin revient aux affaires

Pierre-Marie Guérin ne veut pas décrocher. Comme s'il était tombé dans la marmite tout petit. A 55 ans, ce Vendéen de souche, fils d'un forgeron, prend les rênes du constructeur de machines d'ensachage Aucouturier, en liquidation judiciaire, qu'il rachète au groupe Finuchem. C'est le troisième acte d'une vie bien remplie qui commence avec un diplôme HEC, une licence en droit, des études en psychologie et en urbanisme. Rien que ça. Pierre-Marie Guérin décide alors de fonder sa société, Guérin Systems, à l'âge de 29 ans. Basée à Le May-sur-Evre (Maine- et-Loire), non loin de son domicile de Cholet, elle axe son activité sur les technologies de manutention automatique des ingrédients alimentaires. Le créneau se révélera favorable. A tel point que cette PME innovante deviendra rapidement un spécialiste mondial de la manipulation des poudres. En 1999, après 21 années de croissance continue, elle totalise un chiffre d'affaires de près de 18 millions d'euros avec un effectif de 130 personnes. Agé de 52 ans, Pierre-Marie Guérin pourrait envisager une fin de carrière paisible. Mais il n'en sera rien. Deuxième acte : il vend son entreprise au groupe Sidel et décide d'entreprendre une série de voyages. Tour à tour ce sera le tour de Madagascar à moto puis l'ascension de l'Himalaya, de la cordillère des Andes et du mont Blanc, avec son fils. « A 6 000 mètres d'altitude, on perçoit les choses différemment », explique-t-il. En 2001, ce sportif expérimenté, décide de s'attaquer à l'océan et, après avoir acheté un bateau, il se lance dans la traversée de l'Atlantique en solitaire. La parenthèse se referme en juillet dernier. A la tête d'Aucouturier, il envisage maintenant de redorer le blason de l'unique constructeur français de machines d'ensachage horizontale et de pliage en X. Et ce n'est pas fini. Une fois achevé le redressement de l'entreprise, il ambitionne de créer autour d'elle un pôle d'équipementiers tourné vers l'alimentaire.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Trois Françaises remportent le concours de design Pida

Concours

Trois Françaises remportent le concours de design Pida

Le projet Respice a été récompensé lors de la finale du concours de design organisé par BillerudKorsnäs. Les trois étudiantes de l’IUT de Reims à l'origine du concept[…]

25/10/2021 | DesignCarton plat
Cognex lit les codes-barres des palettes plus facilement

Technologie

Cognex lit les codes-barres des palettes plus facilement

 Tri : vers un achèvement de l’extension en 2025

Profession

Tri : vers un achèvement de l’extension en 2025

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Profession

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Plus d'articles