Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Carnet

Pierre Chevalier rejoint le Geppia

Pierre Chevalier rejoint le Geppia

Cet expert en machines et en propriété industrielle est chargé de piloter la mutation du Groupement des équipementiers du process et du packaging des industries agroalimentaires et non alimentaires. - 

 

Vague de recrutements au Geppia ! Après l’arrivée d’Olivier Renault et de Lionnel Delaunay aux clubs des acheteurs et ingénierie du futur, le Groupement des équipementiers du process et du packaging des industries agroalimentaires et non alimentaires (Geppia) accueille en son sein Pierre Chevalier, chargé de piloter sa « mutation collaborative ». Fin connaisseur des machines d’emballage et des problématiques de mécanisation, âgé de 51 ans, Pierre Chevalier est bien connu de la profession. Diplômé de l’Ecole supérieure des technologies et des affaires (ESTA) et du CESIn, ce bourguignon a œuvré un peu plus d’une dizaine d’années chez Cermex, l’un des plus importants constructeurs d’encaisseuses de la région, aujourd’hui dans le giron de Sidel (Tetra Laval). Il a ensuite quitté le groupe en 2007 pour fonder Clareo, une startup dans le domaine des éco-industries et de l’emballage durable pour ensuite créer Nexo tech, une autre startup dont l’activité est focalisée sur la gestion de brevets liés à ses innovations mécaniques et autres pack éco-conçus. Pierre Chevalier a été pendant cinq ans maître de conférences à l’ESIReims (ex-ESIEC) en charge des techniques de mécanisation du packaging et a assumé la charge de président bénévole de la filière emballage régionale en Bourgogne, en la dynamisant avec un doublement des adhérents en six ans.

Étude de marché

Proche du Geppia depuis sa fondation, il s’est impliqué davantage dans le groupement à partir de 2019, en réalisant une étude de marché auprès d’une trentaine de ses adhérents. Il en est ressorti que le Geppia, bien que plébiscité pour sa réactivité et son sens du service, pouvait améliorer son offre en la rendant plus lisible et toujours plus collaborative au travers de plusieurs idées structurantes. Pierre Chevalier est appelé, entre autres missions, à transformer l’organisme pour répondre à ces nouvelles exigences. Une meilleure compréhension du marché et de son évolution, le développement de la co-innovation mais aussi davantage d’implication sur les marchés des fabricants de machines d’emballage figurent parmi ses objectifs. Une nouvelle stratégie, de nouveaux outils et un nouveau business model sont à l’étude. Le Geppia annonce aussi, dès 2021, une action d’envergure avec le soutien de Bpifrance qui sera « une grande première en France dans les domaines des biens d’équipements B2B ».

Fondé et toujours présidé par Jean-Marc Doré, avec Laurent Chasset qui occupe désormais la fonction de directeur général, le Geppia regroupe 150 membres, dont 80 constructeurs français et intégrateurs de machines et d’équipements périphériques qui réalisent, avec 9 000 personnes, un chiffre d’affaires cumulé de 1,8 milliard d’euros dont 45 % à l’export. Le groupement compte également 60 membres fournisseurs de composants et services.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Social

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Sous étroite surveillance de l’État, l'usine, menacée de liquidation tout en faisant face à un procès, risque une amende pouvant aller de 50 000 à 500 000 euros. - Après un premier[…]

15/01/2021 | PapierJustice
Bobst rachète le distributeur français Jetpack

Acquisitions

Bobst rachète le distributeur français Jetpack

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Social

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Profession

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Plus d'articles