Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Acquisitions

PGS avance ses pions en Belgique

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
PGS avance ses pions en Belgique

Luc Grauwet, vice-président du groupe PGS (à g.) avec la famille Maton, après la signature.

Le leader européen de la palette en bois a racheté la caisserie Maton, signant sa troisième acquisition en moins de trois mois. -

Jean-Louis Louvel l’avait annoncé à Emballages Magazine : PGS, le groupe qu’il a fondé et qui domine le marché européen de la palette bois, allait débuter une nouvelle saison d’acquisitions afin de renforcer son leadership continental. Le troisième rachat (en moins de trois mois) vient d’être parachevé. Il s’agit de la caisserie Maton, basée à Ghlin, près de Mons (Belgique). La société, jusque-là détenue par la famille Maton, produit 1,5 million de palettes par an pour un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros et emploie quatorze personnes. Elle a démarré son activité en 1959, en tant que fabricant de caisses en bois pour les brasseries belges et du nord de la France, puis s’est ensuite diversifiée dans la palette bois, standard et sur mesure. Cette acquisition, dont le volet financier n’a pas été divulgué, suit celles des scieries Demey, situées toujours en Belgique, et du producteur de palettes allemand Ullu Paletten, toutes deux effectuées en mars dernier. 

Renforcer le maillage

« Compte tenu de la situation géographique de la caisserie Maton, cette expansion s'inscrit parfaitement dans la stratégie du groupe visant à poursuivre son expansion en Europe et renforcer son maillage », a indiqué Luc Grauwet, vice-président du groupe PGS. Les deux entreprises entretenaient des relations de partenariat commercial depuis 2015. Comme c’est souvent le cas lorsqu’il procède à des acquisitions, PGS a décidé de maintenir aux commandes de l’entreprise rachetée des membres de la famille fondatrice, en l’occurrence les deux enfants de l’actuel dirigeant Rémy Maton, Mélanie et Jérôme. PGS bénéficie désormais de trois sites de fabrication de palettes en Belgique – Rodanar à Gistel, De Backer à Poperinge, Maton à Ghlin – pouvant être tous approvisionnés avec les produits des scieries Demey basées à Ypres et Boezinge, également basées outre-Quiévrain.

Le groupe évalue à 10 millions de palettes annuelles sa capacité de production dans ce pays.

Créé en 1993, PGS se revendique comme le leader européen de la palette en bois, neuve et reconditionnée, et des services associés de logistique de retour. Le groupe qui opère au travers de 44 sites dans huit pays, emploie 700 personnes pour un chiffre d’affaires de 252 millions d’euros en 2020.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une nouvelle adresse EPac en Autriche

Investissements

Une nouvelle adresse EPac en Autriche

Le spécialiste du sachet imprimé en numérique continue de s’étendre en Europe. -  Moins d’un un an après avoir inauguré sa filiale lyonnaise, EPac Flexible en ouvre une nouvelle à[…]

Mayr-Melnhof cède deux cartonneries

Acquisitions

Mayr-Melnhof cède deux cartonneries

DS Smith met en avant sa résilience

Profession

DS Smith met en avant sa résilience

Les orientations SUP, « du flou au brouillard »

Profession

Les orientations SUP, « du flou au brouillard »

Plus d'articles