Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Diplômé de l'Ecole de management de Lyon en 1978 et titulaire d'un mastère en commerce international de l'Université de Caroline du Sud en 1981, le Grenoblois Patrick Desies, nouveau directeur général de l'activité emballage et injection plastique chez Knauf, estime pourtant que les chasseurs alpins ont été sa meilleure école. Et la grande consommation sa première passion. Chef de produit chez Colgate Palmolive à New York, il ne sera pas long à rejoindre l'Europe et notamment Bruxelles où il s'occupe de coordination des unités de production du Vieux Continent. « Il fallait spécialiser les usines, mais aussi standardiser les emballages et les suremballages », indique-t-il. Recruté par Alusuisse en 1990, qui cherche alors des spécialistes par segment de marché pour monter son groupe d'emballage, Patrick Desies est chargé de réaliser des acquisitions dans l'hygiène et la cosmétique. C'est l'époque du rachat de Lawson Mardon, pour lequel il prend la direction du développement international de Raymond Morin puis la direction des ventes de la division Europe continentale, qui représente 150 millions d'euros de chiffre d'affaires dans l'emballage souple. Mais la fusion avec le canadien Alcan est proche. En 2001, il rejoint Trespaphan qui fusionne avec Moblefan et Shorko en Australie pour former un coleader mondial (avec Mobil Plastiques) du polypropylène bi-orienté dont il devient vice-président marketing et ventes. Patrick Desies, 49 ans, est aujourd'hui directeur général de l'activité emballage de l'entreprise familiale Knauf, soit une trentaine d'unités de production dans le polystyrène expansé, le thermoformage et l'injection plastique. « Je crois beaucoup au polystyrène, un matériau encore mal connu et qui garde beaucoup de possibilités », explique celui qui s'apprête à inaugurer deux nouvelles unités de production à Kaliningrad et à Saint-Pétersbourg en Russie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Coca-Cola consomme 3 millions de tonnes de plastique

Coca-Cola consomme 3 millions de tonnes de plastique

Dans un rapport de la Fondation Ellen MacArthur, le géant des sodas révèle mettre chaque année sur le marché 200 000 bouteilles par minute. - Le chiffre est impressionnant : pour produire les[…]

18/03/2019 | Plastiques
Windmöller & Hölscher se développe en Asie

Windmöller & Hölscher se développe en Asie

Pantone se pare de métal

Pantone se pare de métal

Rendez-vous le 27 juin

Profession

Rendez-vous le 27 juin

Plus d'articles