Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Défaillance

Passe difficile pour Arjowiggins

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Passe difficile pour Arjowiggins

Pascal Lebard dirige Sequana.

Sequana demande une procédure de sauvegarde pour trois papeteries françaises. -

À la suite de l'échec du processus de cession, Sequana demande une procédure de sauvegarde et le placement en redressement judiciaire de trois usines d'Arjowiggins Graphic employant 906 personnes. Les sites concernés sont Bessé-sur-Braye qui emploie 568 personnes et Le Bourray (262 personnes) dans la Sarthe ainsi que Greenfield à Château-Thierry (Aisne) qui compte 76 salariés. Détenu à 15,42% par Bpifrance, le papetier français indique que cette décision intervient dans un « contexte extrêmement  dégradé des conditions de marché » alors que le processus de vente des activités graphiques et papiers de création d'Arjowiggins au néerlandais Fineska a échoué le 27 décembre. Une nouvelle recherche de repreneurs pourrait toutefois aboutir dans la mesure où les sites touchés représentent "des marques renommées en papiers fins haut de gamme et en papiers graphiques recyclés" et un "outil industriel unique dans la production de pâte à papier 100% recyclée". D'une capacité de 150 000 tonnes par an, Greenfield, construit en 1997, est, selon Arjowiggins, "leader européen en pâte recyclée de très haute qualité". Fondée en 1824, l'usine de Bessé-sur-Braye, d'une capacité de 320 000 tonnes, fabrique des papiers couchés de spécialité et des papiers laminés tandis que celle du Bourray, créé en 1848, produit notamment des papiers de bureau à raison de 100 000 tonnes par an.

Asamis

Alors que le redressement financier était en cours en 2017, Arjowiggins dit avoir été confronté à "une augmentation inédite et continue" du prix de la pâte à papier qui a atteint un niveau historiquement élevé ces derniers mois sans pouvoir répercuter les hausses dans un marché surcapacitaire. Sequana indique, par ailleurs, que le conflit avec British American Tobacco (BAT) a entraîné une "forte défiance" de ses partenaires financiers et des tensions sur le besoin en fonds de roulement. Enfin, propriétaire de 8,32% des parts de Sequana, l'Association des actionnaires minoritaires de sociétés cotées (Asamis) a porté plainte auprès du parquet financier au motif que Bpifrance aurait accordé à Sequana des prêts à des taux ruineux.

Le papetier a réalisé 2,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2017 alors que la capitalisation boursière s'élève actuellement à 14 millions d'euros.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Procédures multiples chez Sequana

Défaillance

Procédures multiples chez Sequana

Plusieurs sites en France et au Royaume-Uni sont en redressement ou sauvegarde judiciaires. - Après avoir demandé l'ouverture des procédures le lundi 7 janvier, Sequana a obtenu le placement en redressement et sauvegarde[…]

16/01/2019 | PapierSocial
Balyo s’allie avec Amazon

Acquisitions

Balyo s’allie avec Amazon

Myrissi à Las Vegas

Myrissi à Las Vegas

Un AMI pour la collecte innovante

Un AMI pour la collecte innovante

Plus d'articles