Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Pas de suremballage et pas de livre

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Pas de suremballage et pas de livre
Pour protéger la forêt, les Amis de la Terre veut des livres en papier recyclé et refuse les supports électroniques. -

Pas de livre en papier mais pas de livre électronique non plus : ainsi pourrait se résumer la position de l'association "Les Amis de la Terre". Dans le cadre d'une campagne pour la réduction de la consommation de papier pour protéger la forêt, l'organisation non gouvernementale (ONG) explique : "les produits technologiques nécessitent l'extraction de minerais précieux comme le coltan, le lithium ou les terres rares pour accroître la durée de vie des batteries, augmenter leur rapidité ou pousser la miniaturisation à l'extrême. Or l'exploitation minière est une cause majeure de déforestation, et plus généralement de destruction des écosystèmes". De poursuivre : "si les éditeurs veulent réduire l'impact environnemental de leurs produits, les Amis de la Terre les invite plutôt à développer le livre en papier recyclé, dont la fabrication nécessite moins d'eau et moins de bois que le papier issu de fibres vierges. Et ce d'autant plus que les deux principaux systèmes de certification des fibres vierges (PEFC et FSC) sont actuellement impliqués dans de nombreux scandales écologiques et sociaux. L'association rappelle également que le plaisir de lire ne peut être réduit à la consommation de produits neufs : il importe de maintenir l'activité de prêt des ouvrages papier par des bibliothèques et de soutenir le réemploi des livres (bouquinistes, Emmaüs...). De conclure : "il ne faut pas se tromper de cible. L'enjeu prioritaire est la réduction des imprimés publicitaires et du suremballage. Le livre papier est un outil de démocratisation de la lecture et d'accès au savoir, longtemps réutilisable sans frais et accessible à tous, contrairement au livre électronique qui coûte plusieurs centaines d'euros".

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Imbroglio autour de Chapelle-Darblay

Imbroglio autour de Chapelle-Darblay

Bercy regrette la décision du papetier finlandais UPM qui a préféré Samfi/Paprec à Veolia/Fibre Excellence. - « Paprec remporte Chapelle-Darblay » titrait Emballages Magazine dans la[…]

15/10/2021 |
Paprec remporte Chapelle-Darblay

Investissements

Paprec remporte Chapelle-Darblay

Plastiques : la longue marche de la transition

Profession

Plastiques : la longue marche de la transition

Gallus n’est plus à vendre

Acquisitions

Gallus n’est plus à vendre

Plus d'articles