Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Paprec lève 450 millions d’euros

Paprec lève 450 millions d’euros

Jean-Luc Petihuguenin a fondé Paprec en 1994.

© PAPREC

Le spécialiste du recyclage a recouru aux obligations vertes une deuxième fois. -

Paprec a levé 450 millions d'euros via de nouvelles obligations vertes ou « green bonds ». Dans un contexte de forte croissance de l’activité organique et externe, cette levée de fonds « permettra au groupe de poursuivre ses ambitions, qui vont l'amener à dépasser 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2021 ». Le spécialiste du recyclage et de la valorisation a réalisé 1,5 milliard d’euros pour son dernier exercice. Première entreprise française de taille intermédiaire (ETI) à faire appel aux marchés avec cet outil financier, Paprec confirme ainsi « la vocation de cette dette obligataire verte, basée sur le soutien à des entreprises dont l'activité contribue à la transition écologique et la préservation de l'environnement ». « Cet engouement montre la pertinence de notre modèle économique et la confiance des investisseurs sur notre capacité à continuer de croître dans les années à venir », indique Charles-Antoine Blanc, le directeur financier. À terme, Paprec devrait compter 14 000 salariés, contre 12 500 aujourd'hui, répartis sur plus de 280 sites en France et en Suisse.

Créé par Jean-Luc Petithuguenin en 1994 dans le recyclage du papier, le groupe en est à sa quatrième levée de fonds. Paprec compte plusieurs acquisitions en vue, avec notamment le rachat de CNIM opérations & maintenance et de Tiru. L’entreprise s’était également positionnée dans le cadre de l’offre publique d’achats (OPA) de Veolia sur Suez.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Economie circulaire

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Le Parlement a définitivement adopté le projet de loi Climat et résilience. Les articles 11, 11 bis et 12 concernent plus particulièrement les emballages avec des échéances en 2025 ou en 2030. - Le[…]

Rovip et Millet-Forestier créent Hyléance

Exclusif

Rovip et Millet-Forestier créent Hyléance

L’empaquetage de l’Arc de triomphe est lancé

Profession

L’empaquetage de l’Arc de triomphe est lancé

Progroup bat un record dans l’ondulé

Carnet

Progroup bat un record dans l’ondulé

Plus d'articles