Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Acquisitions

Paprec diversifie ses activités

Paprec diversifie ses activités

Jean-Luc Petithuguenin préside Paprec.

© PAPREC

Le spécialiste du recyclage devient le troisième acteur de la valorisation énergétique.

Eté bien rempli pour Paprec ! Le spécialiste du recyclage présidé par Jean-Luc Petithuguenin élargit son portefeuille d’activités avec deux opérations distinctes dont les montants respectifs n’ont pas été dévoilés. Pour mémoire, dans un contexte de forte croissance, l’entreprise a levé au mois de juin 450 millions d’euros en obligations vertes, une levée qui « permettra au groupe de poursuivre ses ambitions, qui vont l'amener à dépasser 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2021 » contre 1,5 milliard d’euros pour son dernier exercice. Tout d'abord, « à la suite de l'obtention des autorisations réglementaires requises » après l’annonce du mois de mars 2021, Paprec a bouclé la reprise de Dalkia Wastenergy, connu auparavant sous le nom de Tiru, auprès de Dalkia (EDF). Les quinze usines de cette société rejoignent le pôle Paprec Energies qui se positionne désormais comme le troisième acteur français de cette spécialité. Paprec Energies devrait compter vingt-quatre usines de valorisation énergétique, dont vingt en France, et cinq unités de valorisation organique. Soit un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros. Conformément au principe de la valorisation énergétique, la combustion des déchets permet de produire de l’électricité.

Nettoiement

Paprec a ensuite signé un accord avec « avec la famille Pizzorno-Devalle en vue d'acquérir 20% du capital de la société Pizzorno Environnement », une société spécialisée dans la collecte des ordures ménagères et le nettoiement établie à Draguignan (Var).  « Notre prise de participation a pour objectif d'appuyer la famille Pizzorno-Devalle qui contrôle cette société et d'aller plus loin dans le service des clients de l'entreprise », indique Paprec. L’opération est soumise au feu vert de l'Autorité des marchés financiers (AMF), qui doit confirmer qu'elle ne débouchera pas sur une obligation d'OPA. Finalisation prévue  « à l'automne ». Reste en suspens le dossier de la papeterie Chapelle Darblay située à Grand-Couronne (Seine-Maritime) dans lequel le nom de Paprec est cité.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Gamma-Wopla relooke le bac NE

Technologie

Gamma-Wopla relooke le bac NE

Le fabricant belge a travaillé sur les coins et les surfaces de sa nouvelle gamme de caisses plastique proposée en sept modèles différents. -   Un aspect plus moderne, des coins à double paroi pour limiter[…]

Le recyclage des emballages souples en test

Profession

Le recyclage des emballages souples en test

Un papier compostable barrière à l'oxygène chez Ahlstrom-Munksjö

Economie circulaire

Un papier compostable barrière à l'oxygène chez Ahlstrom-Munksjö

« Les jeunes acheteurs sont très exigeants ! », explique Bernard Davroux

Economie circulaire

« Les jeunes acheteurs sont très exigeants ! », explique Bernard Davroux

Plus d'articles