Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Paccor décline son engagement dans l’économie circulaire

Paccor décline son engagement dans l’économie circulaire

Le groupe allemand d’emballages rigides déploie une nouvelle stratégie matière. Un premier bol en polypropylène biosourcé a été conçu pour le norvégien Orkla. -

Depuis un an, Paccor affirme ses ambitions dans l’économie circulaire. Ainsi, dans le cadre de sa stratégie Care, le groupe allemand d’emballage plastique rigide déploie dans toutes ses usines une nouvelle politique matière : il annonce accroître l’utilisation de résine recyclée post-consommation, « issue des technologies mécaniques et chimiques », ainsi que de matériaux biosourcés. Sur ce dernier point, il s’est fixé un objectif d’incorporation d’au moins 10% de polyoléfines biosourcées d’ici à 2025. Au soutien de cette démarche, il noue des partenariats avec différents fournisseurs et signe des accords de coopération avec des organisations telles que la Styrenics Circular Solutions (SCS).

Bio-PP

Une première illustration de cette stratégie est fournie par le bol transparent en polypropylène (PP) biosourcé, « totalement recyclable », développé pour des plats préparés surgelés du norvégien Orkla (photo ci-dessus). Il a été conçu dans l’usine de Hämeenlinna, en Finlande, de Paccor. « Le matériau est issu de ressources renouvelables et respecte le principe de bilan massique certifié par l’ISCC », assure le fabricant allemand. Celui-ci indique que, « après plusieurs programmes pilotes concluants, il souhaite désormais proposer son nouveau biocomposite à d’autres partenaires commerciaux, sur tous les continents ».

Ecosystème numérique

Par ailleurs, Paccor a présenté sur le salon Fachpack, du 28 au 30 septembre à Nuremberg (Allemagne), un "écosystème numérique". Paccor Cloud Solutions (PCS) est une base de données des produits du groupe. Elle s’appuie sur un code-barres numérique apposé sur l’emballage, qui peut être scanné et fournir, à tout moment du cycle de vie, des informations spécifiques sur le produit, le contenant, les consignes de tri, etc. Les clients de l’agroalimentaire peuvent y ajouter des éléments tels que la date et le lieu de remplissage, les valeurs nutritionnelles… Les commerçants peuvent scanner rapidement les produits en caisse. Les entreprises de tri peuvent distinguer les emballages alimentaires et non-alimentaires pour les séparer. Le consommateur final, lui, peut connaître les caractéristiques détaillées de l’emballage et de son contenu. Ce code comprend aussi une fonctionnalité anti-contrefaçon. Le système PCS inclut la base de données, les codes-barres de Digimarc et l’interface d’accès aux informations.

Installé à Düsseldorf, en Allemagne, Paccor est spécialisé dans les emballages rigides en plastique pour les marchés de l'alimentation humaine et animale et de la restauration hors domicile principalement, mais aussi pour l'hygiène, l'entretien ménager et la pharmacie. Le groupe réalise un chiffre d’affaires de 600 millions d’euros et emploie 3700 salariés sur dix-huit sites de production dans dix-huit pays, en Europe et aux États-Unis.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Bobst centralise son savoir-faire dans l’étiquette à Florence

Stratégie

Bobst centralise son savoir-faire dans l’étiquette à Florence

Le site de Campi Bisenzio, anciennement Nuova Gidue, accueille des presses flexo, jet d’encre et hybrides. - Jean-Pascal Bobst l’avait annoncé l’an dernier : plusieurs centres de compétences allaient voir le[…]

19/10/2021 | ImpressionÉtiquettes
« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Economie circulaire

« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Un nouveau directeur pour Schubert en France

Carnet

Un nouveau directeur pour Schubert en France

La France en pointe dans le recyclage des plastiques

Economie circulaire

La France en pointe dans le recyclage des plastiques

Plus d'articles