Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Novamont double la production d’Origo-Bi

Tiziano Polito
Novamont double la production d’Origo-Bi

Ce polyester biodégradable entre dans la composition de plusieurs bioplastiques. -

Spécialisé dans les bioplastiques et les produits biochimiques, Novamont annonce le doublement des capacités de production d’Origo-Bi de l’usine Mater-Biopolymer de Patrica, située à proximité de Frosinone (Italie), d’ici à la fin du mois de mars 2018. Obtenu à partir d’huiles végétales, ce biopolyester biodégradable entre dans la composition de plusieurs familles de bioplastiques, y compris le Mater-Bi, l’une des résines phare de Novamont, employée dans la fabrication de sacs et de sachets. L’augmentation de la capacité du site, qui passe de 50 000 à 100 000 tonnes annuelles, devrait justement permettre d’améliorer les caractéristiques de ce bioplastique. Le site de Patrica appartenait à Mossi & Ghisolfi qui s’en servait pour produire du polyéthylène téréphtalate (PET). L’une des deux lignes de l'usine, arrêtée en 2009, a ensuite été reconvertie par Novamont  qui s’était entre-temps associé avec Mossi & Ghisolfi  pour produire de l’Origo-Bi. Il aura fallu deux ans pour la rendre pleinement opérationnelle.

 

Grands problèmes d'environnement 

C’est maintenant au tour de la deuxième ligne PET d’être transformée afin de produire le polyester végétal. Depuis 2016, Novamont détient 100% du capital de Mater-Biopolymer. "Le doublement de la capacité de production de Patrica représente une étape de plus dans la construction d’une filière italienne des bioplastiques et de produits biochimiques qui intègre l’agriculture et l’industrie et qui est capable de développer des produits en mesure d’offrir des solutions aux grands problèmes d’environnement", a indiqué Catia Bastioli, Pdg de Novamont. L’entreprise italienne a investi quelque 500 millions d’euros, directement ou par le biais de coentreprises, dans des projets attenant à l’économie circulaire. Toujours dans le même domaine, elle déclare avoir dépensé 200 millions d’euros en recherche et développement (R&D) et créé 700 emplois directs et 2000 emplois indirects.

 

Basé à Novara (Italie), Novamont réalise un chiffre d’affaires de 170 millions d’euros avec un effectif de 600 personnes. La société revendique 1000 brevets.  

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’ancien Pdg de Verallia accompagnera les restructurations

Carnet

L’ancien Pdg de Verallia accompagnera les restructurations

Nommé délégué interministériel, Jean-Pierre Floris devra notamment prévenir les risques de fermeture de site. - A la tête de Verallia jusqu’au 1er septembre dernier, et désormais[…]

11/12/2017 |
2018 se teint de pourpre

2018 se teint de pourpre

Siegwerk se développe en Amérique latine

Siegwerk se développe en Amérique latine

Les bioplastiques progressent plus lentement

Analyse

Les bioplastiques progressent plus lentement

Plus d'articles