Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Naissance d’un géant mondial de l’emballage plastique

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Naissance d’un géant mondial de l’emballage plastique

Amcor rachète Bemis créant un ensemble qui générera un chiffre d’affaires de 13 milliards de dollars (11,2 milliards d’euros). - 

 

L’heure est aux consolidations dans l’industrie de l’emballage. Après le carton ondulé - avec l’acquisition d’Europac par DS Smith et les multiples offres, ponctuellement rejetées, d’International Paper sur Smurfit Kappa à la fin du printemps dernier - le coup de tonnerre est arrivé en plein été, dans le plastique, avec l’annonce du rachat de l’américain Bemis par l’australien Amcor. L’opération, d’un montant de 6,8 milliards de dollars (5,87 milliards d’euros) donne naissance au numéro un mondial de l’emballage plastique et au numéro deux mondial de l’emballage. Les deux sociétés généreront en effet, un chiffre d’affaires cumulé de 13 milliards de dollars (11,2 milliards d’euros) et se positionnent désormais sur la deuxième marche du podium après l’américain International Paper.

 

D'importantes synergies 

Sur le plan financier, Amcor proposera 5,1 actions pour chaque action Bemis. Au terme de la transaction, qui sera finalisée d’ici à la fin du premier trimestre 2019, les actionnaires de Bemis détiendront 29 % du nouvel ensemble, et ceux d'Amcor le reste. "Nous sommes convaincus que c'est le bon accord au bon moment pour les deux entreprises, avec la bonne structure pour les deux groupes d'actionnaires afin de participer à une opportunité unique de création de valeur", a déclaré Ron Delia, Pdg d’Amcor. L’opération permettra de dégager d’importantes synergies, notamment du point de vue des marchés géographiques, entre les deux groupes. Présent en Asie, en Amérique latine et en Europe, avec ses emballages en plastique souples et rigides, Amcor l’est moins outre-Atlantique ou par contre Bemis est très bien implanté avec une offre similaire. L’américain bénéficie également de solides positions au Brésil. Amcor a identifié des opportunités de croissance sur le marché américain de l’emballage souple et juge que la demande évolue vers des emballages plus en phase avec l’environnement. Le rachat de Bemis devrait lui permettre de se développer en poursuivant ces deux axes. Le nouvel ensemble sera aussi en position dominante sur les marchés émergeants, avec un chiffre d’affaires de 3,5 millards de dollars dans une trentaine de pays.

 

Amcor produit des emballages en plastique pour l’alimentaire, les boissons, la pharmacie et la beauté. Le groupe, qui compte 35 000 salariés répartis dans 200 usines dans le monde, a réalisé au cours de l’exercice (décalé) 2016-2017 un chiffre d’affaires de 9,1 milliards de dollars (7,4 milliards d’euros).  

Présent dans les emballages en plastique souples et semi-rigides pour l’alimentaire et la pharmacie, Bemis a dégagé pour sa part un chiffre d’affaires de 4,1 milliards de dollars (3,5 milliards d’euros) en 2017 avec un effectif de 17 500 salariés. Le groupe compte une soixantaine d’usines dans le monde, dont quatre en Europe.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Cartonéo investit dans une PageWide C500

Cartonéo investit dans une PageWide C500

Le cartonnier est le premier français à disposer de la presse numérique de HP dédiée aux grands volumes. - Cartonéo se dote d'une PageWide C500. Il s'agit du premier français à[…]

Sorepla passe chez Indorama

Sorepla passe chez Indorama

Ahlstrom-Munksjö se renforce en Amérique du Nord

Ahlstrom-Munksjö se renforce en Amérique du Nord

La métallurgie alerte sur les importations chinoises

La métallurgie alerte sur les importations chinoises

Plus d'articles