Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Tiziano Polito
Le spécialiste français de machines de thermoformage et d'operculage crée une filiale commerciale près de Birmingham. Objectifs de Mecaplastic UK : se rapprocher de sa clientèle britannique, développer ses ventes et assurer le service après-vente.

Présent en Grande-Bretagne depuis une vingtaine d'années, Mecaplastic modifie sa stratégie de développement sur ce marché à fort potentiel de croissance. Exit l'agent local préposé à la distribution de ses machines de thermoformage et d'operculage et place à une nouvelle filiale, Mecaplastic UK. Créée en mars dernier, elle est chargée de piloter, depuis ses bureaux de Nuneaton, près de Birmingham, les activités commerciales et le service après-vente sur l'ensemble de l'archipel. Pour Jean-Marc Doré, directeur général de l'entreprise, les raisons de cette réorganisation s'imposaient d'elles-mêmes : « Il fallait remettre les pendules à l'heure. Nous avons enregistré un recul de nos ventes, alors que le marché britannique n'a cessé de se développer au cours des dernières années ».

Baisses des ventes

Il est vrai que le constructeur de Champigny (Val-de-Marne) joue gros en Grande-Bretagne. Avec un parc de 200 machines, dont 36 installées chez Mark's & Spencer, il jouit d'une bonne réputation auprès de la clientèle notamment sur certains marchés comme le sandwich ou les produits à usage médical. Mais, depuis quelques années, ses ventes de thermoformeuses se portaient mal. De plus, ses machines d'operculage n'ont jamais vraiment décollé. Mecaplastic UK est chargé de redresser la barre. Dirigée par Pierre-Yves Berthe, la filiale emploiera huit salariés. Elle partagera les mêmes locaux que la filiale anglaise de Nutri Pack avec qui Mecaplastic s'est associé pour créer Nutri Meca. « Il existe des complémentarités évidentes entre nos machines et les barquettes alimentaires proposées par Nutri Pack », note Jean-Marc Doré.

Le principal objectif de Mecaplastic UK consistera à retisser les liens avec la clientèle sur le marché du thermoformage, mais surtout à développer l'operculage. Et ce, alors que l'industrie alimentaire britannique, poussée par la grande distribution, commence à s'ouvrir aux techniques conditionnement avec mise sous atmosphère protectrice (MAP). Avec sa vaste gamme de matériels, le numéro un français de l'operculage dispose d'excellents atouts pour relever le défi. Néanmoins la concurrence s'est endurcie. Ses principaux compétiteurs - qu'il s'agisse de l'allemand Multivac, de l'anglais Packaging Automation ou du basque Ulma qui a, lui aussi, récemment ouvert une filiale en Grande-Bretagne - lui donneront du fil à retordre. En tout cas, Mecaplastic UK frappe fort pour ses débuts. A Pack-Ex, qui a eu lieu à Birmingham dans le cadre du salon Total du 29 mars au 1er avril dernier, il a exposé 6 machines sur un stand de 150 mètres carrés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Rendez-vous avec le CNE le 22 mai

Profession

Rendez-vous avec le CNE le 22 mai

L'association organise la conférence « Matières recyclées et emballages : retours d’expériences, perspectives et innovations ». - « Matières recyclées et[…]

Durst s’ancre dans le Tyrol

Durst s’ancre dans le Tyrol

Precia Molen en hausse

Résultats

Precia Molen en hausse

Meccano géant dans l'ondulé

Profession

Meccano géant dans l'ondulé

Plus d'articles