Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Machine : Mecaplastic se renforce

Implanté à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), Mecaplastic a fait évoluer sa structure sur plusieurs plans. Tout d'abord, le constructeur français de machines de thermoformage et d'operculage, qui, présidé par Patrick Robache, a désormais Jean-Marc Doré pour directeur général, a transformé ses différentes filiales en sociétés par actions simplifiées (SAS). Mecaplastic a aussi pris, en juin dernier, le contrôle de l'espagnol Elton dans lequel il était minoritaire jusqu'à maintenant : cette filiale aura notamment pour mission de suivre le marché des produits laitiers sur lequel Mecaplastic n'est pas vraiment présent. Enfin, en France, le site de Pouzauges (Vendée) qui abrite Mecapack, spécialisé dans l'operculage, a doublé de superficie. Des 1 230 m2 de 1990 avec un effectif de 6 personnes pour un chiffre d'affaires de 2 millions de francs (305 000 euros), Mecapack est passé à 4 000 m2 pour un effectif de 38 personnes pour 42,5 millions de francs (6,48 millions d'euros) de chiffre d'affaires. En charge du thermoformage, ECM avait bénéficié, pour sa part, de la construction du nouveau site de Champigny. A noter que la toute nouvelle et modulaire Meca 450 présentée à Europack-Euromanut (lire 593) en octobre dernier rencontre un bon accueil. Les cinq premiers modèles sont en cours de réception chez un grand nom de l'agroalimentaire. Mecaplastic réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires de 19 millions d'euros dont 45 % à l'exportation et emploie 210 personnes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Imbroglio autour de Chapelle-Darblay

Imbroglio autour de Chapelle-Darblay

Bercy regrette la décision du papetier finlandais UPM qui a préféré Samfi/Paprec à Veolia/Fibre Excellence. - « Paprec remporte Chapelle-Darblay » titrait Emballages Magazine dans la[…]

15/10/2021 |
Paprec remporte Chapelle-Darblay

Investissements

Paprec remporte Chapelle-Darblay

Plastiques : la longue marche de la transition

Profession

Plastiques : la longue marche de la transition

Gallus n’est plus à vendre

Acquisitions

Gallus n’est plus à vendre

Plus d'articles