Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

LivingPackets lance la production de The Box

LivingPackets lance la production de The Box

Le siège de LivingPackets à Sainte-Luce-sur-Loire, dans la banlieue de Nantes (Loire-Atlantique).

Œuvre de l'ingénieriste Europe technologies, la première ligne d’assemblage sera installée en juillet à Nantes pour un démarrage en septembre et un objectif annuel de 100 000 pièces. - 

 

Emballages Magazine s’est déjà fait l’écho de The Box, une boîte réutilisable en polypropylène (PP) destinée à l'e-commerce. Développée par la start-up nantaise LivingPackets, et déjà testée par Orange et CDiscount, elle se caractérise par de multiples fonctionnalités allant de la géolocalisation à l’enregistrement des chocs et de la température en passant par l’affichage à encres liquides de l’émetteur et du destinataire. Après une première phase qui a conduit à la fabrication de 600 prototypes, LivingPackets se lance dans la fabrication industrielle en s’associant à Europe technologies qui jouera le rôle d’ingénieriste et apportera son expertise dans la soudure de pièces plastique. La ligne sera installée à Nantes (Loire-Atlantique), dans le showroom de LivingPackets, dès le mois de juillet pour un démarrage en septembre. Elle sera dimensionnée pour atteindre les 100 000 pièces annuelles. « Nous nous sommes appuyés sur les principes de l'industrie 4.0, en recourant largement aux robots pour la réalisation des opérations répétitives comme le vissage et le soudage. L’homme n’intervient que pour un rôle de contrôle et de supervision », explique Denis Mourrain, cofondateur et responsable de la production.

Changement de capacité 

Évolutive, cette ligne est destinée à s’adapter à tout changement de capacité et même de format de boîte à fabriquer, si besoin. Surtout, elle est censée devenir un modèle afin d’être ensuite utilisée par les gros utilisateurs de The Box. « Notre vocation n’est pas de fabriquer les boîtes. L’objectif est de montrer à nos clients comment les fabriquer. Ceux-ci pourront ensuite s’équiper eux-mêmes en recourant aux services d’Europe technologies » détaille Denis Mourrain qui propose ainsi un nouveau modèle industriel. Constituée de plusieurs sous-ensembles dont les capteurs, de la façade avant avec l’afficheur et des panneaux en PP injecté qui constituent le corps de la boîte et sont achetés chez des fabricants comme Storopack, The Box est assemblée au moyen de quelques dizaines d'opérations successives. Deux formats sont actuellement proposés : 32 l et 2 l pour le transport de plis. Conçue pour monter en échelle rapidement, la ligne doit pouvoir répondre aux besoins des spécialistes de l'e-commerce censés utiliser plusieurs centaines de milliers d’emballages par an.     

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une rentrée sans plastique pour Carrefour

Economie circulaire

Une rentrée sans plastique pour Carrefour

L’enseigne revoit l’emballage des fournitures scolaires et opte pour du carton dans le cadre de ses engagements pris en 2019 lors du Pacte National pour moins de plastique et plus d’économie circulaire. -   […]

03/08/2020 | Carton platPlastiques
Sacmi acquiert un spécialiste du big data

Acquisitions

Sacmi acquiert un spécialiste du big data

BC Partners s’invite chez Ima

Acquisitions

BC Partners s’invite chez Ima

Chep et Casino collaborent pour réduire les émissions de carbone

Economie circulaire

Chep et Casino collaborent pour réduire les émissions de carbone

Plus d'articles