Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Les Saoudiens s’intéressent aux bioplastiques d’Eranova

Tiziano Polito
Les Saoudiens s’intéressent aux bioplastiques d’Eranova

Philippe Michon (à g.) lors de la signature du contrat, aux côtés de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères.

La société travaille à la mise au point d’un démonstrateur pour transformer les algues en polymères et en nourriture animale. -

Lauréat 2017 du programme d’investissement d’avenir de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), Eranova envisage de transformer les déchets d’algues marines en biopolymères – notamment pour en faire des films plastique – et en nourriture animale. Après avoir validé son procédé en laboratoire, l’entreprise dirigée par Philippe Lavoisier et Philippe Michon, respectivement Pdg et directeur adjoint, va construire un démonstrateur industriel près de Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône) grâce à des aides de l'Ademe, de Bpifrance et de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Baptisé Alguex, ce projet qui devrait monter progressivement en puissance pour une exploitation industrielle en 2021, intéresse bien au-delà des frontières françaises. Pour preuve, l’entreprise a signé un protocole d’entente portant sur un contrat de collaboration et un transfert d’exploitation avec Ahmad Albalaa, Pdg de la Saudi Aquaculture Society (SAS). La signature a eu lieu à Paris, lundi 9 avril, pendant  la visite du prince héritier du royaume d’Arabie Saoudite Mohammed Ben Salmane, en présence du ministre de l’Environnement saoudien. « Cela confirme l’intérêt du royaume pour notre technologie de production et de valorisation de biomasse », a indiqué Eranova dans un communiqué.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Cosfibel garde le cap du « Make & Trade »

Profession

Cosfibel garde le cap du « Make & Trade »

Le fondateur de l’entreprise, Alain Chevassus, revient sur le rapprochement de Pusterla 1880 et Virojanglor. – Le 13 avril, Pusterla 1880 annonçait son acquisition à hauteur de 51% de Virojanglor. Cette fusion des deux[…]

L’enzyme du PET nourrit le débat

R&D

L’enzyme du PET nourrit le débat

Des emballages recyclés à 70% en 2030

Economie circulaire

Des emballages recyclés à 70% en 2030

Une année record pour Windmöller & Hölscher

Résultats

Une année record pour Windmöller & Hölscher

Plus d'articles