Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Henri Saporta

Sujets relatifs :

,

66% des Français disent pratiquer le tri systématiquement.

Pour ses 20 ans, Eco-Emballages a commandé une étude à BVA. -

A l’occasion de ses 20 ans, Eco-Emballages a commandé à BVA une étude intitulée "Les Français et le tri sélectif". Cette étude a été réalisée du 15 au 16 novembre auprès de 1075 personnes représentatives de la population française. Les résultats sonnent comme une récompense pour l'organisme agréé pour la valorisation des emballages ménagers. "Le tri des emballages est le premier geste écologique systématique réalisé par les Français. C'est ce que montre cette étude", souligne Eric Brac de la Perrière, directeur général d'Eco-Emballages. C'est ainsi que 66% des Français disent pratiquer le tri systématiquement et 25% la plupart du temps tandis que 91% déclarent qu'il est utile de trier contre 8% qui estiment que ce geste est inutile. En outre, les Français se trompent peu sur les consignes de tri et les emballages à trier. Bouteilles d’eau ou d'huile en plastique, paquets de lessive en carton ou encore boîtes de conserve en acier ou aluminium sont bien identifiés. En moyenne, sur les neufs exemples cités proposés, 85% des Français ne se trompent pas. Soit une amélioration moyenne des connaissances de 6 points depuis la dernière enquête réalisée par Eco-Emballages ; il y a 3 ans, 79% de l'échantillon avait ainsi une bonne connaissance des consignes de tri. L'étude montre toutefois qu'il reste toujours du chemin à parcourir pour développer le tri dans la salle de bains et non pas seulement dans la cuisine. En 2010, une étude montrait déjà que seuls 55% des Français déclaraient trier systématiquement les emballages de la salle de bains. En termes de matériaux, les plastiques génèrent toujours les plus fortes confusions - les films et les pots de yaourt dans la poubelle jaune ? - tandis que le verre reste très bien perçu. "Il est très important que les marques impriment les consignes sur les emballages afin d'aider les consommateurs à faire le bon geste", souligne Eric Brac. Loin devant les consignes sur les poubelles de tri (44%) et l’augmentation du nombre de poubelles de tri (42%), 72% des personnes interrogées pensent que "le plus efficace serait des consignes de tri directement sur les emballages" à l'avenir. Quelque trois milliards d'emballages ménagers, sur les 150 milliards environ qui circulent en France, portent déjà un cartouche dédié. A noter que les stations de déballage dans les grandes surfaces - une obligation légale pourtant - ne devraient pas connaître un grand avenir : une expérimentation récente d'Eco-Emballages montre que les consommateurs ne les utilisent pas. Lors de la conférence de presse de présentation de cette étude, Eric Brac a salué "la véritable innovation politique" que constituait la création d'Eco-Emballages en 1992 selon le principe de la responsabilité élargie du producteur (REP) : "le principe de la REP a conduit les entreprises à s'engager à double titre, en contribuant à la valorisation des emballages, d'une part, et en développant la réduction à la source, d'autre part".

 

 Les Français et le tri sélectif

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une alliance européenne pour les plastiques

Une alliance européenne pour les plastiques

La Commission veut promouvoir une coopération étroite entre tous les acteurs de la filière. - Le 11 décembre 2018, la Commission européenne a annoncé la création d'une "alliance[…]

L'Italie organise la valorisation de ses bioplastiques

L'Italie organise la valorisation de ses bioplastiques

Le compostage du PLA en test

Le compostage du PLA en test

HP Indigo lance SmartStream Collage

HP Indigo lance SmartStream Collage

Plus d'articles