Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Rendez-vous

Les experts prennent la parole

Trois membres du comité Pack Experts d'Emballage 2010 ont montré que l'emballage répondait à de nombreuses contraintes. -

Directrice du salon Emballage 2010 (Comexposium), Véronique Sestrières a convié, jeudi 24 juin, à Paris, le Comité Pack Experts à s’exprimer en public pour la première fois lors de la présentation de la 39ème édition du salon, qui se tiendra en novembre. Ce comité est composé de dix professionnels reconnus issus de groupes nationaux et internationaux et d’Eco-Emballages. Les principaux marchés liés à l’emballage et au conditionnement y sont représentés : agroalimentaire, santé, hygiène-beauté, distribution, biens industriels (…). Lors de cette conférence, trois des membres de ce comité sont intervenus sur les enjeux et leurs attentes concernant l’emballage de demain.

Lieu de vente. Charles Duclaux a ainsi répondu à la question "Quels sont les enjeux de votre secteur en matière d’emballages ?". Le responsable packaging et environnement de L’Oréal explique : "la cosmétique est un domaine présentant des particularités du fait que l’emballage doit être adapté au lieu de vente du produit. Par exemple, si le produit est vendu en libre-service, l’attention sera mise sur les systèmes d’inviolabilité alors qu’en institut de beauté, l’aspect esthétique sera quant à lui valorisé. L’efficacité, la praticité et la durabilité d’un emballage sont des préoccupations majeures de L’Oréal dans un secteur où le packaging est un vecteur d’innovation incontestable. L’éco-conception ainsi que la volonté de sensibiliser le consommateur aux problèmes liés à l’environnement font également partie intégrante de nos démarches ».

Parts de marché. Directrice packaging du groupe Carrefour, Chantal Sandoz a, pour sa part, été interrogée sur "comment l’emballage participe-t-il au développement de parts de marché de vos marques ?" : "distributeur international, Carrefour commercialise ses propres marques. Les produits alimentaires sont disponibles dans cinq langues et les produits non alimentaires existent, eux, en huit. Grâce à des appels d’offres auprès de nos fournisseurs, l’accent est donc mis sur l’efficacité de nos emballages d’une manière intransigeante, aussi bien technique que design. Dès 1987, précurseur dans ce domaine, Carrefour a entrepris une démarche éco-responsable axée sur la réduction à la source du volume d’emballage en partant du constat que l’on remplit sa poubelle avant de remplir son frigo. L’intérêt de s’associer à une telle responsabilité sociétale est fondamental pour nous et le consommateur. Dans cette logique, le groupe Carrefour reste très attentif quant à l’apparition de nouveaux matériaux, qui feront l’emballage de demain ».

Idéal. Enfin, Vincent Ferry a proposé sa définition de l'emballage quand il a répondu à la question "Existe-t-il un emballage idéal ou quelle serait votre définition d’un emballage idéal ?" : tout dépend du regard qu’on lui porte, la notion d’ « idéal » est subjective. Cependant, un tel packaging semble se rapprocher de celui qui sait surprendre par son audace, celui qui montre le chemin et qui bouscule les règles. En fait, l’emballage idéal est l’emballage qu’on aurait voulu imaginer avant les autres », a souligné le chef de groupe emballages chez Danone Research.

Attentes actuelles. Comme Emballages Magazine a eu l'occasion de le signaler, le comité Pack Experts, animé par Annette Freidinger-Legay, consultante pour Emballage 2010, comprend aussi Sébastier Fily, de Bayer Santé Familiale, Reynald Truchon, de Charal, Arnaud Rolland, de Coca-Cola Entreprise, Martine Varieras, d’Eco-Emballages, Claudine Rosiers, de Nestlé France, Olivier Devie, de CVC-Nicolas Feuillatte, et Michel Panouillot, de Renault. Il a pour objectif de mieux identifier les attentes actuelles et futures des grands marchés utilisateurs d’emballages.

Gauthier Devie
 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le HCC critique le projet de loi Climat

Profession

Le HCC critique le projet de loi Climat

Prenant la consigne des emballages en verre en exemple, l’instance pointe « des délais manifestement incompatibles » avec l’urgence climatique. - Un texte utile mais insuffisant : le Haut Conseil pour le climat a[…]

Pâte à papier : sortie de crise pour Tarascon ?

Défaillance

Pâte à papier : sortie de crise pour Tarascon ?

Franprix se met au vrac avec FM Logistic

Profession

Franprix se met au vrac avec FM Logistic

Jacques Dupenloup promu chez Stäubli

Carnet

Jacques Dupenloup promu chez Stäubli

Plus d'articles