Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Les champions cachés se dévoilent dans le Nord

OLIVIER DUCUING ENQUÊTE NICOLE GEVAERT
Dans le cadre de son tour de France, l'Usine Nouvelle a traqué les champions cachés des régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Emballages Magazine a sélectionné Col de Cygne, qui s'est taillé un nom dans les conformateurs pour machines d'ensachage.

Pour la quatrième étape de son tour de France des champions cachés des régions françaises, L'Usine Nouvelle s'est arrêtée dans le Nord de la France. Deux régions sont concernées : le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie. Parmi les pépites sélectionnées, Emballage Magazine a trouvé Col de Cygne à Pérenchies (Nord).

C'est dans un garage, à la façon de Bill Gates, que Carlos Rodrigues a débuté l'aventure de Col de Cygne. Armé de son CAP d'ajusteur et de son expérience de directeur technique chez un conditionneur à façon, c'est en 1998 que ce Portugais d'origine crée son entreprise, Col de Cygne. Sur un concept simple : les industriels français du conditionnement avaient de grandes difficultés à importer des conformateurs pour les lignes d'ensachage. Très technique, cette pièce était alors uniquement produite en Italie ou en Allemagne, avec « des délais horriblement longs » et des intermédiaires non spécialistes pas toujours efficaces.

Niche étroite

Carlos Rodrigues, qui avait toujours caressé l'idée de monter sa propre affaire, se décide donc pour la niche très étroite des conformateurs, pièce stratégique qui s'installe sur les ensacheuses verticales pour déterminer le format du sachet. Les marchés concernés sont notamment les emballages de bonbons, de pâtes, les chips ou encore le café. « Chaque fois qu'un service marketing veut un sachet avec 25 % gratuit, il faut un conformateur », explique Carlos Rodrigues. Cinq ans après, le pari est gagné avec une position de leader sur le marché français. L'entreprise, qui réalisait 58 000 euros de chiffre d'affaires en 1998 atteignait 183 000 euros en 2001 et 213 000 l'an dernier, pour un résultat net de 10 %, avec 5 salariés.

Extension des locaux

Un développement aidé par la fondation régionale Nord Entreprendre, qui a accordé un prêt d'honneur en 2000, et par un prix « Réussir sans diplôme », qui a contribué à la notoriété de l'entreprise. Aujourd'hui installé à Pérenchies, dans la banlieue de Lille, Col de Cygne étend ses ateliers, qui devraient atteindre 500 mètres carrés dans quelques mois. Les investissements, soit 152 000 euros depuis l'origine, ont été réalisés en matériel d'occasion, comme une machine de découpe jet d'eau à commande numérique. « Neuf, j'en aurais eu pour quatre fois plus cher », insiste le gérant, qui se verse un modeste salaire de 1 500 euros pour ne pas pénaliser le lancement de l'entreprise.

Carlos Rodrigues se refuse à sortir de son métier de spécialiste du conformateur pour passer, par exemple, à la vente de machines complètes. En revanche, il vient d'intégrer le négoce de courroies de traction, un consommable qui devrait, à terme, représenter un volume de ventes important. L'autre grande perspective est le développement à l'export. Une volonté matérialisée par un site Internet.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Trois Françaises remportent le concours de design Pida

Concours

Trois Françaises remportent le concours de design Pida

Le projet Respice a été récompensé lors de la finale du concours de design organisé par BillerudKorsnäs. Les trois étudiantes de l’IUT de Reims à l'origine du concept[…]

25/10/2021 | DesignCarton plat
Cognex lit les codes-barres des palettes plus facilement

Technologie

Cognex lit les codes-barres des palettes plus facilement

 Tri : vers un achèvement de l’extension en 2025

Profession

Tri : vers un achèvement de l’extension en 2025

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Profession

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Plus d'articles