Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Arnaud Jadoul

L'emballage Mushroom peut servir à fabriquer des articles de calage.

Le groupe américain a obtenu une licence exclusive pour la production et la commercialisation de solutions à base de mycélium en Europe. -

Les Américains Sealed Air et Ecovative élargissent leur collaboration. Le premier vient en effet d’obtenir une licence exclusive auprès du second pour produire et distribuer des emballages à base de Mushroom en Europe. Sealed Air disposait déjà d’une telle licence pour l’Amérique du Nord depuis juin 2012. Le Restore Mushroom, auparavant baptisé EcoCradle, est un matériau biodégradable composé de mousse de champignon (mycélium) mélangée à des sous-produits agricoles (paille de riz, cosses de sarrasin, tiges de coton…), utilisé pour fabriquer notamment des articles de calage. Il est "cultivé, et non fabriqué, en utilisant des produits dérivés d’origine agricole, de provenance locale, qui ne servent pas à la production alimentaire ni comme matière première biologique", souligne Sealed Air dans un communiqué. Ecovative précise que le matériau s’obtient en insérant les déchets agricoles à l’intérieur d’un moule que l’on remplit ensuite avec du mycélium, la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

CBA se repositionne autour du sens et de l'utilité

CBA se repositionne autour du sens et de l'utilité

L’agence de design souhaite se développer autour de l’Empreinte utile, son nouveau concept déposé. – Comment le design peut appuyer le message d’une marque ? C’est à cette question[…]

10/12/2018 | Design
L'ONU renforce sa lutte contre le plastique

L'ONU renforce sa lutte contre le plastique

Vincent Boggio dirige Distriplast

Carnet

Vincent Boggio dirige Distriplast

Videojet limite les erreurs de l’opérateur

Videojet limite les erreurs de l’opérateur

Plus d'articles