Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Le Syctom trie l’aluminium à Nanterre

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Le Syctom trie l’aluminium à Nanterre

Les courants de Foucault permettent de traiter tous les emballages contenant de l'aluminium.

Le centre de tri des Hauts-de-Seine a signé une convention avec le Celaa. -

L’agence métropolitaine des déchets ménagers d’Ile-de-France (Syctom) a signé avec Eco-Emballages, le 10 décembre à Nanterre (Hauts-de-Seine), “la première convention d’adhésion du standard expérimental sur les petits objets et emballages en aluminium d’Ile-de-France”.  Ont paraphé le document Hervé Marseille, sénateur des Hauts-de-Seine et président du Syctom, Eric Brac de la Perrière, directeur général d'Eco-Emballages, et Arnaud Deschamps, directeur général de Nespresso France. Plus de 730 000 habitants de 15 communes des Hauts-de-Seine peuvent désormais mettre en toute quiétude leurs petits emballages et objets en aluminium et en acier dans leur bac dédié à la collecte sélective des emballages ménagers. Exploité par Veolia, le centre de tri de Nanterre, créé en 2004 pour une capacité annuelle de 40 000 tonnes, a installé en 2012 une ligne complémentaire pour capter ce flux qui partait auparavant à l’incinération. C’est cet investissement qui a conduit Veolia à vouloir participer au standard expérimental. Cette signature s’inscrit, en effet, dans le cadre du Projet Métal lancé en février 2014 à l’initiative du Club de l’emballage léger en aluminium et en acier (Celaa). Créé en 2009 par Nespresso en partenariat avec Eco-Emballages et l’Association des maires de France (AMF), le Celaa, co-présidé par Gérad Miquel, sénateur du Lot, et Philippe Vitel, député du Var, réunit les différents acteurs impliqués dans le recyclage des métaux. Conclu pour une durée de trois ans, soit jusqu’en décembre 2016, le Projet Métal vise "à optimiser les équipements des centres de tri, renforcer et simplifier les consignes de tri auprès des habitants et augmenter significativement la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Fin de partie pour Rethink Robotics

Défaillance

Fin de partie pour Rethink Robotics

L’inventeur des robots collaboratifs Baxter et Sawyer a mis la clé sous la porte. - Spécialisé dans les robots collaboratifs, l’américain Rethink Robotics a mis fin à ses activités en octobre[…]

11/12/2018 | Robots
CBA se repositionne autour du sens et de l'utilité

CBA se repositionne autour du sens et de l'utilité

L'ONU renforce sa lutte contre le plastique

L'ONU renforce sa lutte contre le plastique

Vincent Boggio dirige Distriplast

Carnet

Vincent Boggio dirige Distriplast

Plus d'articles