Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Le suramortissement est de retour

Tiziano Polito
Le suramortissement est de retour

Les cobots vont bénéficier des aides fiscales.

La mesure va permettre de défiscaliser une partie des investissements réalisés dans la robotique, les logiciels et les machines de production. -

Attendu depuis fin 2016, le suramortissement revient. Introduit une première fois en avril 2015, avec une durée initiale d’un an, ensuite prorogée, le dispositif avait notamment permis aux entreprises imposées de déduire de leur résultat d’exploitation une somme égale à 40% de la valeur des biens d’équipements dans lesquelles elles avaient investi, à répartir sur plusieurs années. Cela avait donné une bonne occasion aux entrepreneurs français de moderniser leur appareil productif, considéré "vieillissant" au regard de plusieurs études. La loi de finances 2019 réaménage une partie des dispositifs en vigueur et en réintroduit de nouveaux avec l’ajout des articles 39 décies B, C et D dans le code général des impôts.

Equipements robotiques et cobotiques

La nouvelle mouture porte sur un nombre assez varié de matériels. Sont concernés par le taux unique de suramortissement de 40% : les équipements robotiques et cobotiques ; les équipements de fabrication additive ; les logiciels utilisés pour des opérations de conception, de fabrication ou de transformation ; les machines intégrées destinées au calcul intensif ; les capteurs physiques collectant des données sur le site de production de l’entreprise, sa chaîne de production ou sur son[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Du renfort pour éliminer les déchets plastique

Du renfort pour éliminer les déchets plastique

Douze entreprises viennent de rejoindre l’Alliance to End Plastic Waste. - Lancée en janvier 2019 et composée de 27 membres fondateurs issus de la chaîne de valeur des plastiques et des biens de consommation[…]

Le CNE planche sur l’écoconception

Profession

Le CNE planche sur l’écoconception

L’Assemblée nationale se penche sur les plastiques

Profession

L’Assemblée nationale se penche sur les plastiques

Le Conseil d’État approuve la Lec

Le Conseil d’État approuve la Lec

Plus d'articles