Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Le recyclage du papier pas si écologique

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Le recyclage du papier pas si écologique

Iggesunds bruk/mill 2008

© Free to use by Holmen

Holmen Paper relaie une étude qui pointe une consommation d’énergie fossile plus élevée que dans la production de papier issu de fibres vierges. -

Publiée dans le numéro d’octobre 2020 de Nature Sustainability, une étude menée par des chercheurs de l’université Yale et d'University College London (UCL) indique que la production de papier recyclé consomme plus d’énergie fossile que celle de papier issu de fibres vierges, dites « fraîches » – fresh  – en anglais.  « Il faut se montrer prudent avant d’affirmer que le recyclage ou l’économie circulaire en général ont toujours des conséquences favorables sur le changement climatique », précise Paul Ekins de l’Institut des ressources durables d’UCL. « Ces conclusions correspondent à ce que l’on observe sur le marché. Il est évident que la fabrication de papier ou de carton à partir de fibres recyclées a généralement un impact climatique plus lourd que la production à l’aide de fibres fraîches », remarque Johan Granås, directeur du développement durable chez Iggesund Paperboard (Holmen Paper). Johan Granås précise ainsi que « la fabrication du carton Invercote d’Iggesund génère des émissions directes de CO2 de 33 kg par tonne, contre 294 kg par tonne pour l’un des plus gros producteurs européens de fibres recyclées, selon les indications de son propre rapport environnemental. Aux États-Unis, certains recycleurs de papier produisent des émissions dépassant les 1 000 kg par tonne ».

Énergie renouvelable

Johan Granås reste toutefois convaincu de la nécessité de continuer à recycler les matériaux à base de fibres, en particulier en utilisant davantage les sources d’énergie renouvelable. « Les fibres fraîches et les fibres recyclées font partie du même système et elles sont extrêmement interdépendantes. Sans production de fibres fraîches, à long terme nous n’aurions plus rien à recycler. Et, sans les fibres recyclées, le volume actuel de production de fibres fraîches est insuffisant pour couvrir la demande ». Holmen Paper avait relayé des conclusions similaires en mai 2019 avec le Livre blanc Environmental benefits of fresh fibers.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Economie circulaire

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Les hausses très brutales des matières premières favorisent l’intégration de plastiques recyclés. - Pour Thierry Bonnefoy, peu de chance que le bilan de 2021 ressemble à celui de 2020, un bon[…]

26/02/2021 | BoissonsTous secteurs
Neutralité carbone : au tour de Sealed Air

Economie circulaire

Neutralité carbone : au tour de Sealed Air

Marceau et iFollow créent un AMR

Technologie

Marceau et iFollow créent un AMR

Bobst sérieusement impacté par la crise

Résultats

Bobst sérieusement impacté par la crise

Plus d'articles