Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Le recyclage des emballages en ligne avec les objectifs

Henri Saporta
Le recyclage des emballages en ligne avec les objectifs

Le Point vert indique que l'entreprise participe à la valorisation des emballages ménagers.

Un rapport de l'Ademe montre que les emballages pourraient être recyclés à 55 % en 2008.

Cliquer pour ouvrir le "Bilan du recyclage 1997-2006" de l'Ademe

 

L'emballage ? Un très bon élève du recyclage ! C'est ce qui ressort du copieux "Bilan du recyclage 1997-2006" réalisé pour l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) par Jean-Louis Pasquier et Arthur Kibongui de la société In Numeri. Cette étude datée de janvier 2009 montre ainsi que les emballages figurent parmi les biens industriels les plus recyclés sachant que les résultats sont en ligne avec les objectifs européens fixés dans la directive n°94/62/CE de décembre 2004. Classés dans les produits en fin de vie (PFV), "les déchets d’emballages (dont 38,5 % sont issus des ménages en 2005) constituent de loin la plus grande partie du tonnage (environ 75 %) des produits en fin de vie (...). Les emballages se distinguent des autres produits en fin de vie par l'importance des tonnages mis sur le marché, une durée de vie relativement courte et de faibles poids unitaires. De plus, les emballages recouvrent une grande variété de situations en fonction du matériau, en terme de production et de taux de recyclage", écrivent les auteurs. Qui notent : "en ce qui concerne les produits en fin de vie (PFV), le recyclage des emballages – ces derniers représentant environ 3/4 du tonnage annuel de PFV en France – continue de progresser malgré une légère baisse de la quantité totale (tonnage) mise en marché." De rappeller les objectifs de la directive européenne sur les emballages et les déchets d'emballages : "pour les emballages ménagers, les objectifs retenus par les pouvoirs publics pour 2008 dans le cahier des charges du réagrément d’Adelphe et d’Eco-Emballages sont de 75 % pour l’acier, 30 % pour l’aluminium, 50 % pour les papiers cartons, 21,5 % pour les plastiques et 65 % pour le verre".

55 % à l’horizon 2008. Les auteurs de préciser : "En 2005, Le taux de recyclage des emballages a encore nettement progressé, atteignant 53 % contre 51 % l’année précédente. Rappelons que, conformément à une directive européenne (...), l’objectif général de recyclage des emballages est fixé à 55 % à l’horizon 2008 et qu’il est complété d’objectifs spécifiques par matériau. L’objectif de la directive est d’ores et déjà atteint ou quasi-atteint (verre) pour quatre des cinq matériaux. Toutefois, comme cela avait déjà été signalé par le passé, le respect de chacun des objectifs par matériau ne conduit pas automatiquement à satisfaire l’objectif général. La poursuite des tendances observées depuis l’année 2000 pour chacun des matériaux, à l’exception des emballages en papiers et cartons dont le niveau de recyclage était déjà particulièrement élevé en 2005, conduirait à un taux de recyclage de l’ensemble des emballages en fin de vie générés en France supérieur à 55 % pour l’année 2008."

Verre en deuxième position. Sur la base des chiffres 2005, les auteurs détaillent les résultats par matériau. Pas de surprise : les plastiques sont en retard. De 80,5 % en 2005, le recyclage des emballages en papiers et cartons dépasse très nettement l’objectif de la directive de 2004. Compte tenu de l’importance relative de ces matériaux dans la masse totale d’emballages, leur contribution à l’augmentation de la quantité totale d’emballages recyclée est déterminante. Soit 53 % entre 1997 et 2005… Le verre occupe la deuxième position parmi les cinq matériaux d’emballages, tant du point de vue de quantités (en masse) arrivant en fin de vie (25 %) que des quantités récupérées en vue du recyclage (29 %). L’augmentation du recyclage des emballages en verre entre 1997 et 2005 est responsable de 21 % de l’augmentation de la masse totale des emballages recyclée sur la même période. Avec un taux de 59,7 %, le recyclage des emballages de verre a pratiquement atteint l’objectif fixé par la directive pour le 31 décembre 2008.

 

Plastiques en retard. Avec un taux 56,7 %, le recyclage des emballages en métal - soit l'acier et l'aluminium - remplit d’ores et déjà l’objectif de la directive. En 2005, la masse d’emballage en métal représentait seulement 5,5 % du gisement total d’emballages en fin de vie et 5,9 % de la masse d’emballages récupérée en vue du recyclage. A 20,9 % en 2005, le recyclage des emballages en bois satisfait dès à présent aux obligations de la directive européenne de 15 %. En 2005, les emballages en bois représentent 7 % de la masse d’emballages récupérée en vue du recyclage, alors qu’ils totalisent 17,9 % du gisement. Les emballages en plastiques représentent 16,2 % de la masse d’emballages en fin de vie en 2005 et 5,8 % de la masse récupérée pour le recyclage. Avec un taux de recyclage de 19 % en 2005, de nouveau progrès seront nécessaires afin de satisfaire l’objectif fixé par la directive pour le 31 décembre 2008 (22,5 %).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

« Nous contribuons à combattre le Covid-19 », affirme Jean-Marc Galvez de Berry Global

Entretien

« Nous contribuons à combattre le Covid-19 », affirme Jean-Marc Galvez de Berry Global

Depuis le début de l’épidémie, Berry Global voit ses commandes croître. Sa division Consumer Packaging International fabrique de nombreux produits utilisés dans la lutte contre le Covid-19. Son[…]

[Tribune] Mais qui défend l’emballage aujourd’hui ?

Tribune

[Tribune] Mais qui défend l’emballage aujourd’hui ?

[Covid-19] L'emballage plastique a su s'adapter

Indicateurs

[Covid-19] L'emballage plastique a su s'adapter

Défi Imprimerie repris par son concurrent Cartonnerie Moderne

Acquisitions

Défi Imprimerie repris par son concurrent Cartonnerie Moderne

Plus d'articles