Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Social

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

L’intersyndicale de la raffinerie ne veut pas du projet de reconversion porté par Total. -

L’acide polylactique (PLA), les syndicats de la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne) n’en veulent toujours pas. Le pétrolier français Total avait annoncé en septembre que le raffinage cesserait sur ce site  en 2023. Un projet de reconversion prévoit la production de biocarburants et de PLA ainsi que l'exploitation de deux centrales solaires photovoltaïques. Dénonçant ce projet au nom de la préservation de l’emploi, l’intersyndicale réunissant la Confédération générale du travail (CGT), Force ouvrière et la Confédération française démocratique du travail (CFDT) avait bloqué les expéditions de carburant en octobre et décembre. Depuis le 4 janvier, les salariés de la raffinerie de Grandpuits sont à nouveau en grève. Plus d'une centaine de salariés ont manifesté le mercredi 13 janvier devant la préfecture à Melun (Seine-et-Marne) pour « sauver l'emploi ». Une délégation a été reçue mercredi après-midi par Nadège Baptista, la préfète déléguée pour l'égalité des chances de la Seine-et-Marne.

PSE

« Total refuse de nous écouter », déplore Adrien Cornet, délégué CGT. Total avance un budget de 500 millions d'euros pour un redéploiement qui n'entraînera « aucun licenciement, mais des départs à la retraite anticipée et des mobilités internes vers d'autres sites ». Des négociations ont commencé en décembre, concernant les salariés et leurs mesures sociales d'accompagnement (MSA) prévues par le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE). Selon la CGT, la reconversion du site « va entraîner des suppressions d'emplois notamment chez les sous-traitants ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Economie circulaire

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Les hausses très brutales des matières premières favorisent l’intégration de plastiques recyclés. - Pour Thierry Bonnefoy, peu de chance que le bilan de 2021 ressemble à celui de 2020, un bon[…]

26/02/2021 | BoissonsTous secteurs
Neutralité carbone : au tour de Sealed Air

Economie circulaire

Neutralité carbone : au tour de Sealed Air

Marceau et iFollow créent un AMR

Technologie

Marceau et iFollow créent un AMR

Bobst sérieusement impacté par la crise

Résultats

Bobst sérieusement impacté par la crise

Plus d'articles