Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Le Point vert en sursis

Henri Saporta
Le Point vert en sursis

Le cahier des charges pour la période 2018-2022 comprend quelques évolutions significatives. -

Dans le cadre de son dossier du mois de mars 2017 consacré à l’enjeu du recyclage des emballages pour l’industrie agroalimentaire, à l’occasion du Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA) qui se tient à Rennes (Ille-et-Vilaine) du 7 au 9 mars, Emballages Magazine a demandé à Léko de décrypter le cahier des charges pour la période 2018-2022. Léko est candidat à l’agrément en concurrence avec Eco-Emballages, la société historique agréée pour la valorisation des emballages ménagers. Le cahier des charges des éco-organismes constitue la pierre angulaire d’une filière organisée autour de la responsabilité élargie des producteurs (REP). Ce document de référence est conçu en concertation avec toutes les parties prenantes par les pouvoirs publics. Les contributeurs que sont “les metteurs sur le marché” - les marques - et les bénéficiaires que sont les collectivités territoriales en suivent la rédaction avec, c’est un euphémisme, beaucoup d’attention… Le barème amont fixe les contributions des metteurs sur le marché tandis que le barème aval - le “F” pour 2018-2022 - détermine les soutiens à la tonne triée. Fixé - tous les termes sont importants - “à hauteur de 80 % des coûts nets de référence d’un service de collecte et de tri optimisé”, le taux de couverture effectif des coûts de tri et de collecte fait l’objet de savantes controverses. L’Association de collectivités, gestion des déchets, réseaux de chaleurs, gestion locale de l'énergie (Amorce) estime ainsi que les termes actuels[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

DS Smith peut reprendre Europac

DS Smith peut reprendre Europac

La Commission européenne autorise sous conditions cette fusion dans le carton ondulé. - L'annonce est tombée le mercredi 14 novembre. Craignant que "le projet de rachat réduise de manière significative[…]

500 000 euros pour Packitoo

500 000 euros pour Packitoo

Deux mouchards pour suivre la température

Deux mouchards pour suivre la température

Print in… progression

Agenda

Print in… progression

Plus d'articles