Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

Le plastique en appelle à la cohérence

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Le plastique en appelle à la cohérence

© Elipso

Elipso plaide pour « un débat raisonné et raisonnable avec des éléments chiffrés » dans un contexte de « diabolisation ». -

Organisation professionnelle des fabricants d’emballages en plastique et souples, Elipso a tenu, le jeudi 17 octobre, sa conférence de presse annuelle dans un calendrier particulièrement symbolique. Porté par Brune Poirson, secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire, le projet de loi relative « à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire » (Lec) doit être en effet discuté par les députés au mois de novembre après la première lecture au Sénat au mois d’octobre. Si la consigne des bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) a largement occupé les échanges, les emballages en plastique sont directement concernés avec des discussions à venir sur des interdictions, des limitations et des objectifs de recyclage. Les fabricants d'emballages en plastique souhaitent ainsi « un débat raisonné et raisonnable avec des éléments chiffrés » et en appellent « à la plus grande cohérence ». C’est pourquoi l’organisation professionnelle présidée par Françoise Andres a présenté la deuxième édition de son enquête sur l’économie circulaire réalisée auprès des membres de l’organisation. Près de 60% d’entre eux ont répondu à une trentaine de questions. Ces entreprises représentent plus d’un million de tonnes d’emballages en plastique, soit près de la moitié commercialisée sur le marché français.

Plastique recyclé

« Nous sommes dans un contexte très difficile de diabolisation du plastique avec un fort relais dans les médias et sur les réseaux sociaux », a déclaré Françoise Andres. Dans ce contexte, seulement 5% des entreprises voient leur chiffre d’affaires progresser en 2018-2019 contre 40% – 20% l’année précédente ! – des entreprises sondées qui le disent à la baisse. La faute au climat de « plastic bashing » selon Elipso… L’enquête souligne également que 100% des répondants ont intensifié leurs actions vers plus de circularité et confirme une utilisation croissante de plastique recyclé et de matières biosourcées. Pour fabriquer les 2,2 millions de tonnes d’emballages[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les déclarations R-Nano ne sont pas exploitables

Sécurité sanitaire

Les déclarations R-Nano ne sont pas exploitables

Evaluant le dispositif de déclaration en place depuis 2013, l’Anses estime que l’absence ou la mauvaise qualité des données transmises par les industriels nuit toujours à la traçabilité des[…]

01/12/2020 |
La réduction des déchets progresse

La réduction des déchets progresse

Onlineprinters passe à la découpe laser

Investissements

Onlineprinters passe à la découpe laser

Une mission pour Citeo

Profession

Une mission pour Citeo

Plus d'articles