Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le PLA plus facile à séparer

TP

Selon les résultats d'une enquête réalisée par National Recovery Technologies, une société américaine spécialisée dans les technologies de tri des déchets d'emballages, l'acide polylactique (PLA) ne présenterait aucune difficulté particulière à être séparé des autres matériaux plastiques dans le cadre d'un processus de tri automatisé. L'entreprise se base sur des tests effectués avec ses appareils sur des déchets réels. Elle estime qu'une fois soumis à un rayonnement infrarouge, le PLA présente une signature unique qui permet de le distinguer des autres résines avec lesquelles il peut éventuellement être confondu, comme le polyéthylène téréphtalate (PET) ou le polychlorure de vinyle (PVC).

Ressources agricoles renouvelables. Le PLA est un polymère issu de ressources agricoles renouvelables comme le maïs, qui présente l'avantage de se dégrader sous l'action des agents extérieurs dans des conditions particulières d'humidité et de température. La plupart des pays ne disposant pas d'une filière spécifique de valorisation des déchets d'emballages compostables, la question du tri demeure essentielle dans le cadre du développement de ce matériau sur le marché.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Igus investit dans le recyclage chimique

Economie circulaire

Igus investit dans le recyclage chimique

Le fournisseur de composants pour machines de production injecte 4,7 millions d’euros dans le procédé Cat-HTR permettant de transformer les plastiques en pétrole. -    On connaît Igus pour ses paliers[…]

Usage unique : la stratégie 2040 en marche

Profession

Usage unique : la stratégie 2040 en marche

Saica investit dans le carton ondulé en Ecosse

Investissements

Saica investit dans le carton ondulé en Ecosse

Schubert délocalise l’impression 3D chez ses clients

Investissements

Schubert délocalise l’impression 3D chez ses clients

Plus d'articles