Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Social

Le PLA de Grandpuits ne plaît pas à la CGT

Henri Saporta
Le PLA de Grandpuits ne plaît pas à la CGT

Le projet de reconversion de Total est qualifié de « greenwashing » par la centrale syndicale. -

L’acide polyactique (PLA) ne semble pas avoir les faveurs de la Confédération générale du travail (CGT). Dans le cadre du conflit social marqué par une grève provoquée par la reconversion programmée en 2023 de la raffinerie de Total à Grandpuits (Seine-et-Marne), la centrale syndicale a qualifié le projet de production de PLA de « greenwashing ». Doté d’un budget de 500 millions d'euros, ce redéploiement n'entraînera aucun licenciement, mais des départs à la retraite anticipée et des mobilités internes vers d'autres sites, selon Total. La CGT craint, de son côté, la suppression de « 700 emplois »  directs et indirects. Dénonçant un « projet macabre » qui inquiète de nombreux salariés, Adrien Cornet, délégué CGT, syndicat majoritaire au sein de l’usine, indique vouloir  « un projet d'ampleur pour la raffinerie, vraiment vert et pas du greenwashing ». Total Corbion PLA prévoit de produire 100 000 tonnes par an sur ce site unique en Europe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Des performances record en 2020 pour Berry

Résultats

Des performances record en 2020 pour Berry

Le groupe américain a dégagé un chiffre d’affaires de 11,7 milliards de dollars grâce à l’acquisition du britannique RPC. - « Une année formidable, au cours de laquelle nous avons[…]

23/11/2020 | Plastiques
Alterrae cale avec du bois ondulé

Innovation

Alterrae cale avec du bois ondulé

La filière papetière dans la tourmente

Profession

La filière papetière dans la tourmente

La DA menacée par le confinement

Profession

La DA menacée par le confinement

Plus d'articles