Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Carnet

Le père de la robotique est mort

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Le père de la robotique est mort

Joseph Engelberger (à g.).

Inventeur de l'Unimate, Joseph Engelberger avait 90 ans. -

Considéré comme le père de la robotique industrielle, l’américain Joseph Engelberger est mort le 1er décembre dernier à Newtown (Connecticut), aux Etats-Unis. Né à Brooklyn (New York), il avait 90 ans. Ingénieur, chercheur et entrepreneur, cet ancien diplômé de la Columbia University est à l’origine du premier robot industriel, Unimate, commercialisé par la suite par la société Unimation, dont il était le co-fondateur avec George Devol. Descendant direct des télémanipulateurs utilisés dans l’industrie nucléaire, ce bras articulé intelligent est déployé à partir des années 1960 dans l’industrie automobile, d’abord sur les lignes d’assemblage de General Motors, puis chez Ford et Chrysler. On doit à Joseph Engelberger la « vulgarisation » du robot industriel. Il diffuse Unimate d’abord aux Etats-Unis puis en Europe et en Asie, en particulier au Japon, où il joue d'ailleurs un rôle important dans la transformation de l’appareil productif du pays. Visionnaire, Joseph Engelberger contribua, dans un deuxième temps, à sortir le robot des usines en favorisant son développement dans les hôpitaux ou dans le cadre de services d’aide aux personnes âgées et handicapées. Présent en France en 2004, lors de l’International Symposium on Robotics (ISR), organisé par le Symop, Joseph Engelberger avait remis le prix qui porte son nom, dans la catégorie éducation, au professeur Claude Laurgeau, fondateur du Centre de robotique (CAOR) de Mines Paris Tech.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un contrat de filière pour les déchets

Un contrat de filière pour les déchets

Le financement est estimé à 4,5 milliards d'euros jusqu'en 2025 pour atteindre les objectifs. -   Pour diviser par deux les volumes mis en décharge et recycler 100% des plastiques en 2025, il faut mobiliser[…]

Ineos choisit Anvers

Ineos choisit Anvers

7,5 millions d’euros pour développer le biorecyclage du PET

7,5 millions d’euros pour développer le biorecyclage du PET

Les constructeurs de machines italiens progressent

Les constructeurs de machines italiens progressent

Plus d'articles