Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Concours

Le palmarès Emballé 3.0 dévoilé

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Le palmarès Emballé 3.0 dévoilé

Les trois Trophées ont été réalisés par Fabrice Peltier avec des emballages récupérés.

Le Conseil national de l’emballage a remis les prix de son deuxième concours de création. -

Suite à la réunion du jury le mardi 31 janvier, le Conseil national de l’emballage (CNE) a remis, le mardi 7 février, les prix de la deuxième édition de son concours Emballé 3.0. Les onze membres du jury étaient Michel Fontaine et Bruno Siri du CNE, Françoise Albasini (Emballage Digest), Carole Fonta (Ania), Catherine Jung (Arcelor Mittal France), Guy Lagonotte (Familles de France), Jan Le Moux (Eco Emballages),  Jean-Baptiste Puyou (Evea), Nicole Salducci (Proter & Gamble France), Henri Saporta (Emballages Magazine) et Véronique Sestrières (Comexposium). Neuf écoles ont participé. Quelque 140 étudiants ont déposé 61 dossiers. Une vingtaine d'entre eux ont été examinés par le jury. Trois lauréats ont été retenus : au final, de l'or au bronze, la réutilisation, la réduction à la source et la lutte contre le gaspillage alimentaire sont à l'honneur. Proposé par Lucie Schuller, Julien Frappier, Marie Senicourt et Marielle Guise sous la direction de Muriel Jacquot (Ensaia), "Dolly Pack" est un emballage de poupée qui se transforme en pièces de maison ; proposé par Philippine Tonnot et Charline sous la direction de Eric Buignet (Ecole d'Art Maryse Eloy), "Eco-Cosy Douceur" réinvente l'éco-recharge par le haut en devenant pratique et esthétique ; en combinant astucieusement trois petits contenants, le projet "No Waste, Just Milk" proposé par Kevin Jossec, Axel Chevre et Pierre-Marie Lantenois sous la direction Cécile Maure (IUT Léonard de Vinci de Reims), évite de gâcher du lait. 


Démarche créative. Le concours Emballé 3.0 propose à des étudiants une démarche créative visant à définir "le meilleur de l'emballage". Le CNE a défini quatre thèmes. Pour le marché alimentaire, la réflexion porte sur les eaux embouteillées, les yaourts et crèmes desserts ou le lait de consommation. Dans la droguerie, la parfumerie et l'hygiène (DPH), sont traités les produits d’hygiène corporelle tels que savons, gels douche et autres shampoings. Dans les jouets, sont retenus les jouets à destination des enfants de moins de 6 ans. Enfin, dans le bricolage, les peintures et vernis de décoration sont au programme. Eco-Emballages, interEmballages, l'Ilec et Elipso soutiennent ce prix.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Igus investit dans le recyclage chimique

Economie circulaire

Igus investit dans le recyclage chimique

Le fournisseur de composants pour machines de production injecte 4,7 millions d’euros dans le procédé Cat-HTR permettant de transformer les plastiques en pétrole. -    On connaît Igus pour ses paliers[…]

Usage unique : la stratégie 2040 en marche

Profession

Usage unique : la stratégie 2040 en marche

Saica investit dans le carton ondulé en Ecosse

Investissements

Saica investit dans le carton ondulé en Ecosse

Schubert délocalise l’impression 3D chez ses clients

Investissements

Schubert délocalise l’impression 3D chez ses clients

Plus d'articles