Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Fromm et Sealed Air proposent des systèmes de plus en plus automatisés.

Technologie ancienne et française d'origine, le calage par coussin d'air ne cesse d'évoluer comme en témoignaient les solutions exposées sur easyFairs Empack Nord, les 18 et 19  février, par deux acteurs historiques de cette spécialité. Egalement présent dans la palettisation et le cerclage, Fromm Packaging Systems propose sur ce marché la gamme Airpad. L'entreprise va ainsi lancer une machine de fabrication et de pose automatique qui s'intègre complètement dans la ligne de production. Cette machine doit permettre de déposer les coussins en continu dans les emballages. D'un encombrement minimal, le dispositif qui assure le gonflage par air comprimé puis le scellage des coussins est prévu pour s'installer au-dessus de la ligne de conditionnement afin que les coussins puissent descendre dans les caisses par le haut.

Laize de 400 miliimètres.
De son côté, Sealed Air développe actuellement une nouvelle machine qui a pour ambition d'automatiser complètement la fabrication des coussins et leur introduction dans les emballages de transport avec un calcul automatique de la quantité de calage nécessaire par rapport au contenu. A noter que l'américain a ajouté à son offre la FillTeck 400, une machine en laize de 400 millimètres qui permet de fabriquer à très haute cadence une grande diversité de formats de coussins.

Réduction de volume.
Sur le plan de l'environnement, Fromm met en avant la réduction de volume -tant au niveau du stockage que de la fin de vie- permise par les coussins d'air en comparaison des systèmes à base de particulaires de calage en polystyrène expansé (PSE) ou en papier. Fromm estime qu'un système à base de coussins est 6,6 fois moins lourd qu'une solution à base de papier et 2 fois moins lourd que les systèmes à base de PSE. Pour gagner en volume de déchets, il suffit de percer les coussins... Le matériau le plus couramment employé est le polyéthylène basse densité (PEbd) mais il existe aussi des mélanges de polyéthylène et de polyamide pour une meilleure étanchéité ainsi que des films adaptés à des usages particuliers.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Windmöller & Hölscher progresse

Résultats

Windmöller & Hölscher progresse

Le spécialiste des équipements pour l’emballage souple a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 895 millions d’euros. - Tous les voyants étaient au vert en 2018 pour Windmöller &[…]

Le CNR et Federec contre la consigne

Profession

Le CNR et Federec contre la consigne

Raja en croissance continue

Résultats

Raja en croissance continue

Durham Box investit dans une Nozomi C18000

Durham Box investit dans une Nozomi C18000

Plus d'articles