Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le CNEP explique l'oxobiodégradation

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

,
Le CNEP explique l'oxobiodégradation

Le centre dépendant de l'université de Clermont-Ferrand organise un colloque les 9 et 10 avril prochains pour "dissiper certains malentendus". -

"Oxobiodégradabilité des matériaux polymères", tel est le titre du colloque organisé par le Centre national d'évaluation de photoprotection (CNEP) les 9 et 10 avril à l'Ensemble universitaire des Cézeaux, situé à Aubière (Puy-de-Dôme). L'objectif ? "Permettre une communication correcte sur les avancées scientifiques et techniques dans le domaine de l'oxobiodégradation et sur des applications industrielles récentes". Un colloque qui vient à point nommé, alors que la polémique sur l'usage des plastiques oxodégradables enfle après la proposition du député Arnaud Leroy remettant en cause leur innocuité et dont Emballages Magazine s'est déjà fait  l'écho. "L’information sur les matériaux à « biodégradabilité acquise » plus commodément appelés « oxobiodégradables » n’est généralement pas proposée sous une forme acceptable et ces matériaux ont peu à peu acquis une mauvaise réputation, parfois justifiée par des erreurs d’élaboration de ces matériaux. Cette réputation inciterait même la Commission européenne à bannir les sacs "plastiques" oxobiodégradables à partir de 2020", indique le CNEP dans un communiqué. Des scientifiques, parmi lesquels les professeurs Jacques Lacoste et Jacques Lemaire, mais aussi des fabricants d'additifs oxodégradables, comme Symphony Environmental, et des associations professionnelles, à l'image de PlasticsEurope représentée par son délégué en charge de la région Ouest Michel Loubry, s'adresseront à l'auditoire composé d'entreprises et d'universitaires. Associé à l'équipe de photochimie de l'Institut de chimie de l'université de Clermont-Ferrand, le CNEP réalise des travaux de recherche dans le domaine du vieillissement des matériaux organiques.  

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Séparés, pour vivre en bonne santé

Sécurité sanitaire

Séparés, pour vivre en bonne santé

Les grandes marques, dont McDonald's et Coca-Cola, ont détourné temporairement leurs logos pour sensibiliser la population à la distanciation sociale durant l'épidémie de coronavirus. - Quelle bonne[…]

02/04/2020 | DesignCovid-19
Koenig & Bauer se maintient en 2019

Résultats

Koenig & Bauer se maintient en 2019

DS Smith adapte son organisation pour faire face à la crise

Profession

DS Smith adapte son organisation pour faire face à la crise

Bobst stable en 2019, mais pessimiste pour 2020

Résultats

Bobst stable en 2019, mais pessimiste pour 2020

Plus d'articles