Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Investissement

Lahaye Packaging et LPR partenaires en Bretagne

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Lahaye Packaging et LPR partenaires en Bretagne

Le centre de services de Grand-Fougeray (Ille-et-Vilaine) avec, au deuxième plan, l'entrepôt automatisé Lug d'Intermarché.

Le logisticien a investi dans un centre de services au Grand-Fougeray (Ille-et-Vilaine) pour trier et réparer les palettes du groupe toulousain. - Il y a trois ans, Intermarché créait au Grand-Fougeray (Ille-et-Vilaine) l’un des entrepôts les plus automatisés de l’Hexagone. Sa mission ? Réceptionner les marchandises en provenance de six usines alimentaires appartenant au groupement des Mousquetaires (Capitaine Cook, Monique Ranou, Triskel, Onno…) toutes situées en Bretagne, afin de préparer les chargements des palettes en direction des plates-formes de la grande distribution. Le site, baptisé Lug, du nom du GIE qui en est le propriétaire et le gestionnaire, a été équipé par Ulma. Capable de traiter 33 millions de colis par an, il fait la part belle à l’automatisation avec, entre autres, un transstockeur dynamique, une dizaine de véhicules à guidage automatique (AGV), deux robots pour la préparation des couches, un robot pour le picking. « La tendance est là. Après les industriels, ce sont maintenant les enseignes de la grande distribution qui automatisent leurs entrepôts. Les robots prennent la place des hommes pour les soulager de tâches répétitives et fatigantes », indique Hervé Fourcade, directeur commercial de LPR-La Palette rouge.  Palettes impeccables  Si Intermarché fait figure de précurseur en matière d'automatisation, les autres enseignes ne sont pas en reste. E. Leclerc et Système U, font partie des plus actifs. « Cela implique des palettes qui soient impeccables, car qui dit automatisation dit aussi respect des tolérances dimensionnelles des supports de manutention afin que ceux-ci puissent être[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Cosfibel garde le cap du « Make & Trade »

Profession

Cosfibel garde le cap du « Make & Trade »

Le fondateur de l’entreprise, Alain Chevassus, revient sur le rapprochement de Pusterla 1880 et Virojanglor. – Le 13 avril, Pusterla 1880 annonçait son acquisition à hauteur de 51% de Virojanglor. Cette fusion des deux[…]

L’enzyme du PET nourrit le débat

R&D

L’enzyme du PET nourrit le débat

Des emballages recyclés à 70% en 2030

Economie circulaire

Des emballages recyclés à 70% en 2030

Une année record pour Windmöller & Hölscher

Résultats

Une année record pour Windmöller & Hölscher

Plus d'articles