Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Lactips construit son usine

Tiziano Polito
Lactips construit son usine

Situé à Saint-Paul-en-Jarez (Loire), le site devrait produire 10 000 tonnes de granules de bioplastique par an. -

De la crème fouettée… au plastique issu du lait. C’est sur un ancien site de production de France crème, situé à Saint-Paul-en-Jarez (Loire) et fermé en 2018 par son propriétaire Friesland Campina, que Lactips va construire son usine. Le projet se veut fédérateur, avec la participation de nombreux acteurs industriels, financiers et d'institutions locales. Le volet social n’est pas oublié. La main-d’œuvre sera recrutée majoritairement sur place – dont deux anciens employés de France crème – dans cet ancien bassin houiller en pleine reconversion. Dédié à la fabrication de plastique issu de caséine, une protéine du lait, le site s’étendra sur 12 000 m². Il accueillera un bâtiment de production de 2500 m² et des bureaux de 1000 m², comprenant une cellule pour la recherche et développement (R&D) et une ligne pour les essais, pour une surface utile de 4200 m². Dès le lancement, prévu pour 2021, la nouvelle usine va pouvoir produire 3000 tonnes par an de granulés (contre 1500 actuellement) avec l’objectif d’atteindre, à terme, 10 000 tonnes par an.

Six lignes de production 

Lactips pourra installer progressivement jusqu’à six lignes de production. Amorcé en juillet 2018, ce projet industriel marque un tournant majeur pour la société qui va désormais disposer de capacités de production accrues pour adresser de multiples segments du marché de l’emballage. L’entreprise, dirigée par Marie-Hélène Gramatikoff, reste focalisée sur l’emballage hydrosoluble pour produits d’entretien et lessives ainsi que sur les plastiques à usage unique, mais souhaite étendre les applications au conditionnement alimentaire. Les nouveaux locaux ont été acquis dans le cadre d’un projet immobilier d’un montant de 6 millions d’euros, à travers la création d’une SCI détenue par Lactips et ses partenaires Novim et BPI investissements.

Dix recrutements

Une dizaine de recrutements sont prévus pour des postes en R&D, à la fonction commerciale et en production, l’objectif à terme étant de disposer d’un effectif d’une trentaine de personnes. L’opération, qui fait partie du cadre du programme national Territoires d'industrie, va nécessiter la mobilisation de près de 30 millions d'euros sur plusieurs années. Ces investissements, notamment dans l’outil de production, ont été permis par la récente levée de fonds avec l’entrée au capital du fonds SPI géré par Bpifrance et de Mitsubishi Chemical Holdings Corporation au travers de Diamond Edge Ventures. Créée en 2014 par Marie-Hélène Gramatikoff et Frédéric Prochazka, Lactips emploie 45 personnes.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le PLA de Grandpuits ne plaît pas à la CGT

Social

Le PLA de Grandpuits ne plaît pas à la CGT

Le projet de reconversion de Total est qualifié de « greenwashing » par la centrale syndicale. - L’acide polyactique (PLA) ne semble pas avoir les faveurs de la Confédération générale du[…]

Naissance de Printemps écologique

Profession

Naissance de Printemps écologique

Une palette antiglisse chez Craemer

Une palette antiglisse chez Craemer

L’innovation passe par Emballages Magazine en 2020

Profession

L’innovation passe par Emballages Magazine en 2020

Plus d'articles