Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

La production et la demande de plastique vierge baissent en Europe

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
La production et la demande de plastique vierge baissent en Europe

© Polyvia

En 2020, la crise du Covid-19 a amplifié le phénomène, qui est encore plus manifeste en France. Tous les secteurs d’application sont touchés. -

« Une industrie, elle aussi, touchée par la crise du Covid-19 » : tel est le bilan dressé pour l’année 2020 par PlasticsEurope, l’association paneuropéenne des producteurs de matières plastique. Tout d’abord, la production a baissé. Si, dans le monde, le recul n’est que de 0,3%, pour atteindre 367 millions de tonnes (soit -1 million par rapport à 2019), en Europe, la diminution est de 5,1%, à 55 millions de tonnes, et, en France, de 11%. « Il s’agit de la troisième baisse mondiale depuis l’après-guerre, après celle intervenue en 1973 au moment du premier choc pétrolier, et celle de 2008, lors de la crise financière, note Eric Quenet, directeur de PlasticsEurope pour la France. Cette inflexion est un marqueur significatif de l’impact de la crise du Covid-19 sur l’économie mondiale. » La tendance n’est pas générale toutefois : la production, de plastiques de commodité et de polychlorure de vinyle (PVC) en particulier, continue sa progression en Chine, qui détient désormais une part de 32%, avec 117 millions de tonnes.

Emballage industriel et commercial

Du côté de la demande, le phénomène est similaire : en Europe, elle a décliné de 4,7%, pour se situer à 48,3 millions de tonnes, et, en France, de 7,5%, à 4,5 millions de tonnes. Il faut noter que l’Hexagone est plus fortement touché que l’Allemagne, qui a enregistré une baisse de 2% de la production et de 6,5% de la consommation. Ce recul affecte tous les secteurs d’application. Si l’automobile, troisième débouché, a été le plus touché, avec une chute de sa consommation de 18,5% en Europe et de 28% en France, l’emballage a également été en retrait, surtout dans sa composante industrielle et commerciale. « En dépit de l’idée reçue selon laquelle le principal débouché des matières plastique aurait profité de la crise sanitaire, celui-ci a moins bien[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Un emprunt de 700 millions d’euros pour Stora Enso

Investissements

Un emprunt de 700 millions d’euros pour Stora Enso

Le papetier suédois finance ses actions en faveur du climat. - Stora Enso annonce avoir obtenu un emprunt renouvelable de 700 millions d’euros - revolving credit facility (RCF) - sur cinq ans afin de refinancer son emprunt actuel de[…]

07/12/2021 | PapierCarton plat
Heidelberg réintègre le SDAX

Résultats

Heidelberg réintègre le SDAX

Dix-neuf lauréats pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

Profession

Dix-neuf lauréats pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

Un Oscar de l'emballage pour Collomb mécanique

Profession

Un Oscar de l'emballage pour Collomb mécanique

Plus d'articles