Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

La Poste s’implique pour un e-commerce plus responsable

La Poste s’implique pour un e-commerce plus responsable

Après avoir été utilisé, le colis Hipli est renvoyé au prestataire qui l'inspecte, le nettoie et le remet en circulation.

L’opérateur historique noue un partenariat avec le spécialiste du colis réutilisable Hipli et lance un label dédié aux emballages réutilisables. - 

 

Pas de doute : l’e-commerce se développe et la pandémie y aura grandement contribué. Plus d’un milliard de colis ont été expédiés en France cette année, ce qui représente un record qui devrait d’ailleurs être battu dès l’année prochaine. Or, un milliard de colis c’est autant d’emballages, du carton, mais aussi des films, des étiquettes et autres calages à valoriser. Face à une réglementation toujours plus contraignante, mais aussi du fait de l’évolution des habitudes de consommation, les fabricants d’emballages cherchent à proposer des solutions plus durables, soit basées sur des matériaux renouvelables, soit en éliminant le maximum de vide possible, ou en jouant la carte de l’emballage réutilisable. Plusieurs prestataires, à l’image de RePack, Hipli, Opopop ou encore Mondial Relay se sont déjà positionnés sur ce dernier créneau.

La Poste s’engage à son tour avec une action qui s’articule autour de quatre volets : un partenariat avec Hipli ; la création d’un label dédié à l’emballage ; la mise en place d’un processus permettant d’industrialiser les retours à vide ; une nouvelle offre de pochettes écoconçues et réutilisables. La collaboration avec Hipli sera effectuée par l’intermédiaire de la marque Colissimo, leader dans le domaine de l’expédition de colis aux particuliers. Pour mémoire, celle-ci a livré 471 millions de colis en 2020, soit 30 % de plus qu'en 2019.

Parcours d'achat

L’idée consiste à ajouter à l’offre existante les pochettes réutilisables d’Hipli. Emballages Magazine a déjà eu l’occasion d’évoquer dans ses colonnes le fonctionnement de ce mode d’expédition : mis à disposition des e-commerçants, le colis Hipli – désormais disponible en trois formats souples et un rigide – est proposé lors du parcours d’achat. Dès que le consommateur choisit ce mode d’expédition, il est invité, après la réception de son produit, à renvoyer la pochette pliable à Hipli en la glissant dans une boîte aux lettres. Ensuite, le prestataire qui la reçoit dans son centre de services du Havre (Seine-Maritime) l’inspecte, la nettoie, et la répare éventuellement afin de la remettre en circulation. Un colis Hipli peut être réutilisé 100 fois. D’après son concepteur, son emploi permet d’éviter 25 kg de déchets et représente une réduction des émissions de carbone de 83% par rapport à une caisse en carton. En mettant en place ce partenariat, La Poste s’engage à utiliser des colis Hipli et à y apposer le logo Colissimo. Ce dernier proposera ce mode d’emballage à tous ses clients e-commerçants.

Les trois formats de colis souples sont proposés à un tarif allant de 1,65 à 1,95 selon le format. Mais ces tarifs pourraient évoluer à la baisse si la pochette passe sur les chaînes de tri automatiques, comme justement Hipli est en train d’essayer de le faire, en améliorant son pliage. Un prix de retour à 0,5 euro est évoqué, ce qui permettrait de rendre le colis compétitif par rapport à une solution à usage unique compte tenu du fait que l'e-commerçant pourrait alors prendre à sa charge les frais et proposer le service gratuitement à ses clients.

Label normé

Un deuxième volet non moins important concerne la mise au point d’un label sur les emballages, lui aussi axé sur la réutilisation, en collaboration avec l’Afnor qui sera chargé d’établir une norme. Ce label La Poste tiendra compte de plusieurs critères tels que l’origine des matières premières, le nombre de rotations, le bilan environnemental du transport aller et retour ainsi que des critères plus techniques comme la robustesse de l’emballage, la traçabilité. Il sera lancé courant 2022. Au-delà de sa collaboration avec Hipli, l’opérateur historique veut élargir les usages de l’emballage réutilisable et impliquer d’autres acteurs de l’emballage réutilisable et des e-commerçants. Il l'a déjà fait en l'occurrence, en avril dernier, en signant un partenariat avec un concurrent de Hipli, RePack

41,6 millions de Français ont réalisé un achat sur Internet en 2020. Près du tiers réutilisent leurs emballages selon une étude de Citeo.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Jungheinrich lance l’Ere 225i

Technologie

Jungheinrich lance l’Ere 225i

Ce transpalette porté debout est le premier du marché à être conçu autour de la batterie lithium-ion, gage de puissance et de compacité. - Plus petites que les batteries traditionnelles, plus puissantes[…]

14 000 visiteurs pour Prod & Pack

Rendez-vous

14 000 visiteurs pour Prod & Pack

La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

Economie circulaire

La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

MGJ passe sous pavillon américain

Acquisitions

MGJ passe sous pavillon américain

Plus d'articles