Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

La loi Économie circulaire adoptée en première lecture

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
La loi Économie circulaire adoptée en première lecture

© DR

Avec ses nombreuses interdictions, la dernière mouture du projet de loi Économie circulaire tout juste adoptée par les députés inquiète les professionnels de la plasturgie et de l’emballage. -

Les députés ont adopté en première lecture, dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 décembre, la loi « Lutte contre le gaspillage et économie circulaire » par 49 voix pour, 5 abstentions et 1 voix contre. Ce n’est qu’une première étape. Une commission mixte paritaire (CMP) pourrait se réunir dès le 8 janvier 2020 pour tenter de trouver un compromis entre Assemblée et Sénat. Mais, sur fond d’un désaccord profond au sujet de la consigne à quelques mois des élections municipales, celle-ci a peu de chance d’aboutir. C’est alors l’Assemblée nationale qui aura le dernier mot. Une seconde lecture est déjà programmée pour le 21 janvier.

Surenchère

Si le sujet polémique et éminemment politique de la consigne pour recyclage et réemploi a monopolisé l’attention, le texte compte de nombreuses dispositions qui, si elles étaient confirmées, auraient d’importantes répercussions sur la plasturgie et ses marchés, emballage en tête. Par la voix d’Elipso, les fabricants d’emballages plastique dénoncent des mesures « irréalistes » génératrices d’incertitude économique et « incohérentes avec le développement d’une économie circulaire ». « Comment atteindre 100 % de plastique recyclé en 2025 en prônant la fin des emballages plastique à usage unique ? », s’interroge ainsi sa présidente, Françoise Andres. « La lecture à l’Assemblée nationale s’est transformée en une surenchère à l’interdiction de produits en plastique à usage unique où chacun érige son produit banni sans[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Domino ouvre un centre technique à Bangkok

Investissements

Domino ouvre un centre technique à Bangkok

Le constructeur britannique s'installe chez son partenaire Harn, pour développer l’impression numérique sur le marché de l'Asie-Pacifique. - Avec près d’un millier de presses numériques[…]

Un label Solar Impulse pour IpCube

Profession

Un label Solar Impulse pour IpCube

Josso cédé à ses cadres

Acquisitions

Josso cédé à ses cadres

Stratasys rend plus réaliste le prototypage d’emballages

Technologie

Stratasys rend plus réaliste le prototypage d’emballages

Plus d'articles