Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

La Lec en Conseil des ministres

La Lec en Conseil des ministres

Le Collectif boissons publie une tribune dans le JDD. -

 

Porté par Brune Poirson, le projet de loi sur l’économie circulaire (Lec), désormais « antigaspillage pour une économie circulaire », doit être présenté en Conseil des ministres le mercredi 10 juillet. L’occasion pour la secrétaire d'État à la transition écologique et solidaire de faire la une du Journal du dimanche (JDD) du 7 juillet en déclarant une nouvelle fois « la guerre au plastique ». À la question « on parle beaucoup de rétablir la consigne pour les bouteilles en plastique, comme c'était autrefois le cas pour les bouteilles en verre. Irez-vous dans cette direction ? », Brune Poirson répond : « Oui, mais je ne crois pas à une solution à la va-vite. Le principe est arrêté car c'est le seul qui garantit des niveaux de collecte très élevés, mais il reste à déterminer le "comment" dans le cadre du comité de pilotage que j'ai lancé. Est-ce qu'il faut une consigne pour le recyclage, pour le réemploi, uniquement pour les emballages plastique ou aussi pour le verre? Comment cela impacte-t-il le dispositif actuel ? Nous devons y répondre. »

Collectif boissons

Le JDD publie d’ailleurs une tribune en faveur de la consigne des « organisations représentatives des fabricants et distributeurs de boissons » et Citeo, la société agréée pour la valorisation des emballages et papiers ménagers au titre de la responsabilité élargie des producteurs (REP), en date du 6 juillet. Autrement dit, le « Collectif boissons »… Le message : « La consigne pour recyclage soulève de multiples questions qu’il nous faut aborder avec une vision plus complète de la progression du recyclage. Il faudra bien sûr veiller à ce que la consigne permette une approche financière équilibrée pour les collectivités locales, acteurs clés du dispositif de collecte et de recyclage, et nous devrons trouver ensemble les moyens de rendre ce dispositif à la fois plus efficace et moins coûteux. L’extension des directives de tri devrait-elle être abandonnée? Certainement pas. Elle devra couvrir l’ensemble du territoire, avec ou sans consigne, car c’est une condition essentielle de la progression du recyclage global des emballages. »

Federec

Cette tribune constitue une réponse à celle du 26 juin intitulée « Économie circulaire : le retour de la consigne va casser le tri citoyen ». Respectivement président et vice-président de la Fédération des entreprises du recyclage (Federec), Jean-Philippe Carpentier et Jean-Luc Petithuguenin dénoncent : « Avec la consigne, les vendeurs d'eau et sodas font sécession de ce système collectif. Ils conserveront à leur profit les revenus de la vente des bouteilles et canettes et des consignes non retournées.  »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le CNE planche sur l’écoconception

Profession

Le CNE planche sur l’écoconception

Un guide méthodologique fait le point sur une dimension majeure de l’économie circulaire.   Alors que les emballages et les plastiques sont au cœur de l’actualité, le Conseil national de[…]

18/07/2019 | Réglementation
L’Assemblée nationale se penche sur les plastiques

Profession

L’Assemblée nationale se penche sur les plastiques

Le Conseil d’État approuve la Lec

Le Conseil d’État approuve la Lec

Élisabeth Borne à l'Écologie

Carnet

Élisabeth Borne à l'Écologie

Plus d'articles