Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Sécurité sanitaire

La France peut mieux faire sur les perturbateurs endocriniens

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

,
La France peut mieux faire sur les perturbateurs endocriniens

Après la publication d’un rapport d’évaluation du plan national d’action, le gouvernement engage les travaux de concertation pour une nouvelle stratégie. -

« Une stratégie pertinente et opportune », qui « a donné des résultats positifs » restant « le plus souvent à amplifier », dont la « mise en œuvre a souffert de l’absence d’un plan d’actions associé, du manque de cohérence entre les objectifs affichés et l’évolution des moyens, ainsi que d’une insuffisante mobilisation interministérielle » : le rapport d’évaluation de la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE), commandé en août 2017 par le gouvernement, est sans concessions. S’il dresse un bilan positif de l’action de l’État engagée depuis 2014, il en souligne aussi de nombreuses limites au regard des enjeux. Il pointe aussi les insuffisances de la réglementation européenne. Le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les prix des plastiques en septembre 2021

Profession

Les prix des plastiques en septembre 2021

Le PET est encore en progression. Le polyéthylène téréphtalate (PET) demeure en hausse de 3 centimes à 1,35 euro le kilo tout comme le polychlorure de vinyle (PVC) qui progresse encore à 1,77[…]

20/10/2021 | PlastiquesIndicateurs
Un renfort de poids pour Paprec

Carnet

Un renfort de poids pour Paprec

Bobst centralise son savoir-faire dans l’étiquette à Florence

Stratégie

Bobst centralise son savoir-faire dans l’étiquette à Florence

« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Economie circulaire

« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Plus d'articles