Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

La Fnade entre doutes et regrets

Henri Saporta
La Fnade entre doutes et regrets

La consigne n’est pas « une recette miracle » pour l’organisation professionnelle. -

La consigne n’est pas pour la Fédération des entreprises du recyclage et du traitement des déchets (Fnade) « une recette miracle ». Lors du congrès de l’organisation professionnelle du jeudi 27 juin,  Philippe Maillard, son président, a fait part de ses doutes et de ses craintes. « On va changer un dispositif alors qu'on est en phase de transition, pour plusieurs dizaines ou centaines de millions d'euros, sans que ce soit étudié, sans qu'on fasse d'étude d'impact », indique le président de la Fnade qui fait allusion à l’extension des consignes de tri en cours de déploiement. De quoi émettre de « sérieuses réserves sur le coût associé » à la consignation des bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) et de canettes. « Où sont les études d'impact pour expliquer le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

La "Circular Plastics Alliance" est sur les rails

Profession

La "Circular Plastics Alliance" est sur les rails

Sous l’égide de la Commission européenne, l’initiative regroupe une centaine de signataires et vise l’intégration de 10 millions de tonnes de matière recyclée dans tous les produits en[…]

La nanographie débarque en Amérique latine

Investissements

La nanographie débarque en Amérique latine

Les opposants à la consigne satisfaits

Profession

Les opposants à la consigne satisfaits

Des substances nocives dans les trois quarts des produits en plastique de consommation courante

Sécurité sanitaire

Des substances nocives dans les trois quarts des produits en plastique de consommation courante

Plus d'articles