Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sécurité sanitaire

La filière vrac complète ses préconisations d’hygiène

Arnaud Jadoul
La filière vrac complète ses préconisations d’hygiène

Réseau vrac veut améliorer les bonnes pratiques des commerces pour sécuriser au mieux les ventes. -

L’absence de préemballage dans le commerce de détail peut poser des problèmes sanitaires à l'heure d’une crise telle que celle du Covid-19. C’est pourquoi Réseau vrac, l’organisation qui fédère la filière des commerces vendant des produits en vrac, formule des recommandations sanitaires supplémentaires, « à mettre en œuvre en plus de celles communiquées par le gouvernement ». Elle veut ainsi répondre aux questions récurrentes de ses adhérents et améliorer les bonnes pratiques pour lutter contre la propagation du virus Covid-19.

Service assisté

Réseau vrac préconise ainsi de « désinfecter au minimum deux fois par jour toutes les surfaces et tout ce qui est susceptible d’être manipulé dans le magasin » et de « limiter le nombre de personnes dans la boutique ». En outre, le service assisté est conseillé : « le consommateur doit se faire servir au maximum par le commerçant et éviter autant que possible de se servir lui-même ». Concernant la question habituelle de l’hygiène des emballages réemployables, l’organisation invite les commerçants à, « dans la mesure du possible, utiliser ses contenants et sacs à vrac, préalablement lavés et désinfectés, plutôt que les contenants apportés par les consommateurs ». « Si le commerçant continue à autoriser l’utilisation des contenants apportés par les consommateurs, poursuit-elle, nous recommandons de désinfecter l’extérieur des contenants, en magasin avant utilisation, avec un désinfectant sans rinçage (pas forcément agréé  "contact alimentaire"). » Autres précautions : privilégier un bon lavage des mains régulier plutôt que le port de gants, limiter la communication orale au minimum et éviter les gestes parasites. Pour Célia Rennesson, directrice de Réseau vrac, « l'ensemble de la filière vrac est mobilisé pour fournir les magasins et servir les clients. Ils sont des maillons essentiels pour ne pas ajouter de crise alimentaire à la crise sanitaire. Il faut les aider à pouvoir appliquer sereinement les recommandations afin qu'ils puissent continuer à être au service de tous ».

Selon les données fournies par Réseau vrac, le marché du vrac en France a représenté un chiffre d’affaires de 1,2 milliard d’euros en 2019, en croissance de 41% par rapport à 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Screen lance la PacJet FL830 pour l’impression numérique d’emballages souples

Technologie

Screen lance la PacJet FL830 pour l’impression numérique d’emballages souples

Avec sa laize de 830 mm et sa vitesse de 75 mètres par minute, cette presse se positionne comme une rivale des plates-formes HP Indigo 20000. - Carton ondulé, carton plat, étiquettes, emballages souples : tels sont les[…]

Total signe avec PureCycle

Economie circulaire

Total signe avec PureCycle

L'Espagne s'attaque aux emballages plastique à usage unique

Economie circulaire

L'Espagne s'attaque aux emballages plastique à usage unique

Pagès Group change d’actionnaire

Acquisitions

Pagès Group change d’actionnaire

Plus d'articles