Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Indicateurs

La demande d'étiquettes reste forte malgré la pandémie

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
La demande d'étiquettes reste forte malgré la pandémie

74% des entreprises prévoient d’augmenter leurs achats, mais se soucient davantage de la supply chain, selon une enquête de la Finat. Le numérique et l’environnement tirent leur épingle du jeu. -

La demande en étiquettes adhésives reste forte en Europe malgré la crise sanitaire. Telle est la principale conclusion de l’étude menée par la Fédération internationale des fabricants d’étiquettes autoadhésives et des produits et services connexes (Finat) auprès des marques du Vieux Continent. D’après l’organisme professionnel, 83% des utilisateurs d’étiquettes prévoient des volumes d'achat en hausse ou stables en 2021 et ce dans tous les formats. Ils sont 74% très précisément à prévoir une hausse. Sur ce total, 38% déclarent qu’ils vont augmenter leurs achats dans une fourchette comprise entre 4 et 6%, quand 7% parient plutôt sur des hausses comprises entre 7 et 15%. Pour autant, les entreprises s’interrogent davantage sur la supply chain. Par exemple, 46% d’entre elles révèlent avoir subi des interruptions d’approvisionnement au cours des dix derniers mois. Elles suggèrent donc que leurs fournisseurs fassent des efforts sur ce point, notamment en multipliant les points de production. Ainsi, si en 2020, seulement 7% des participants à l'enquête avaient déclaré qu'il était important que les fabricants disposent de plus d'un site de production, cette année, ils sont 25% à le dire.

Impression numérique

L’enquête démontre également l’importance des technologies numériques, gage d’une plus grande souplesse face à la volatilité du marché. Il ressort que seulement 7% des entreprises ont réduit leurs dépenses en étiquettes numériques, même pendant la période de confinement la plus difficile. Une entreprise sur trois identifie spécifiquement les événements de 2020 comme étant la motivation pour s'approvisionner davantage en étiquettes imprimées avec des presses numériques en raison des délais et d'une plus grande fiabilité de la chaîne d’approvisionnement. Enfin, d’après la Finat, les acheteurs s’attachent davantage à considérer les ressorts environnementaux. Ainsi, 75% des entreprises déclarent que la certification environnementale est soit « importante » (49%), soit « essentielle » (26%), en particulier dans l’alimentaire, les boissons, la santé et la beauté.

La Finat regroupe 550 entreprises, essentiellement des fabricants d’étiquettes, des fournisseurs de matériaux d’étiquetage et des équipementiers pour ce secteur d’activité.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Brune Poirson entre chez Accor

Carnet

Brune Poirson entre chez Accor

La secrétaire d’État à la Transition écologique de 2017 à juillet 2020 a porté la loi Agec. - En a-t-elle fini avec la politique ? « Aujourd’hui, mon mandat parlementaire[…]

16/04/2021 |
Un nouveau Pdg chez Siegwerk

Economie circulaire

Un nouveau Pdg chez Siegwerk

Le gouvernement démuni face aux pénuries

Profession

Le gouvernement démuni face aux pénuries

Accord sur une baisse des salaires chez Fibre Excellence

Défaillance

Accord sur une baisse des salaires chez Fibre Excellence

Plus d'articles