Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

La concurrence doit jouer entre les repreneurs

Arnaud Jadoul
La concurrence doit jouer entre les repreneurs
L’Autorité de la concurrence rend obligatoires les engagements pris par Eco-Emballages et Valorplast dans la reprise des déchets d’emballages en plastique. -

Saisie par la société DKT International, l'Autorité de la concurrence a rendu publique une décision par laquelle elle rend obligatoires les engagements pris par les sociétés Eco-Emballages et Valorplast dans le secteur de la reprise et de la valorisation des déchets d'emballages ménagers en plastique. DKT, entreprise de négoce de déchets plastique en vue de leur recyclage, estimait avoir été victime de pratiques d'éviction lors du renouvellement des contrats passés entre Eco-Emballages et les collectivités territoriales en 2005 et 2006, visant à favoriser Valorplast à son détriment, et avait saisi l'Autorité de la concurrence en demandant au cours de l'instruction des mesures conservatoires. Dans une décision du 18 mars 2009, l'Autorité avait considéré que les conditions n'étaient pas réunies pour prononcer les mesures d'urgence (décision confirmée par la cour d'appel de Paris le 11 novembre 2009) mais[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Profession

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Les approvisionnements en provenance de Chine sont interrompus ou réduits drastiquement depuis septembre 2021. - Une nouvelle pénurie frappe l’industrie. Cette fois, c’est la métallurgie qui est touchée[…]

22/10/2021 | AluminiumAcier
La Poste s’implique pour un e-commerce plus responsable

Economie circulaire

La Poste s’implique pour un e-commerce plus responsable

Les coûts cachés de la « shrinkflation »

Profession

Les coûts cachés de la « shrinkflation »

1 milliard d’euros pour Progroup

Investissements

1 milliard d’euros pour Progroup

Plus d'articles